Dyson : attention à cette arnaque qui aspire votre compte bancaire !

Gadget

Par Remi Lou le

Des escrocs se servent de la renommée de la marque pour promouvoir une arnaque visant à aspirer votre compte bancaire… presque aussi bien qu’un Dyson !

Crédits : JDG

Décidément, les arnaques ont la vie dure. Peu après la diffusion massive d’un faux bon d’achat chez Lidl, c’est au tour des célèbres aspirateurs de Dyson de faire l’objet d’une fraude. Problème : celle-ci vise à vous inscrire à un abonnement qui vous prélève une certaine somme chaque mois, de quoi vider votre compte bancaire discrètement sans même que vous ne vous en rendiez compte.

Attention aux annonces trop alléchantes

L’arnaque se diffuse principalement sur Facebook et son service de messagerie, Messenger. En ce moment, une fausse marque se faisant passer sur Dyson diffuse des annonces et contacte des utilisateurs du réseau social en leur proposant une offre imbattable : le nouvel aspirateur Dyson V10 pour seulement 1,95€, somme attribuée aux frais de port. L’offre paraît si alléchante qu’il semble difficile de tomber dans le panneau, et pourtant, les escrocs parviennent à convaincre leurs victimes avec ce message : « 6 000 appareils supplémentaires nous ont été remis pour la vente dans toute la France. Pour rappel, Dyson arrête la production de l’ancien aspirateur sans fil en raison de la sortie d’un nouveau modèle. »

La suite, vous la connaissez. Pour recevoir le produit, vous devez alors renseigner certaines informations personnelles, dont votre nom, prénom, adresse de domicile, et enfin votre carte bancaire pour régler les frais de port. Ni vu ni connu, les arnaqueurs mettent la main sur toutes ces précieuses informations, et vous inscrivent par la suite à un abonnement obscur de 49,80 euros. Le premier prélèvement est effectué trois jours après les faits, puis cette somme est à nouveau prélevée chaque mois. Bien sûr, jamais vous ne recevrez ce fameux aspirateur Dyson.

Que faire si vous êtes tombé dans le panneau ?

Si jamais vous vous êtes fait avoir, le premier réflexe à avoir est de faire opposition auprès de votre banque afin de bloquer ces prélèvements. Ensuite, pensez à signaler cette annonce à Facebook et sur le site officiel internet-signalement.gouv.fr, afin d’éviter à d’autres de se faire piéger. Enfin, à l’avenir, faites attention à ce type d’offre paraissant un peu trop alléchantes. Elles sont en effet très courantes, et opèrent souvent de la même façon, à savoir vous afficher un prix extrêmement bas dans le but de vous pousser à sortir la carte bleue. Peu importe si la publication où vous avez vu l’annonce comporte des commentaires élogieux et beaucoup de likes et partages, cela est généralement voulu pour vous inciter à tomber dans le piège.