AirTag : le boss de Tile ne voit pas d’un bon oeil le nouveau produit d’Apple

Apple

Par Remi Lou le

Le PDG de Tile est fin prêt à affronter Apple sur le marché des balises de localisation mais s’estime désavantagé face au AirTag.

© JDG

Apple a toujours cette faculté de créer l’événement à chaque lancement d’un nouveau produit. Dernièrement, la firme l’a prouvé lors de la présentation du AirTag, une petite balise de localisation qui va permettre aux utilisateurs de produits Apple de ne plus rien perdre. Néanmoins, si la firme a remis ce type de produit dans la lumière, on trouve déjà de petits appareils du genre depuis des années chez plusieurs constructeurs, dont Tile, leader sur le secteur.

Le PDG de Tile craint une concurrence déloyale

Dans les colonnes de Bloomberg, le PDG de Tile, CJ Prober, explique pourquoi il ne voit pas d’un très bon œil l’arrivée du AirTag. « Tile accueille la concurrence. Nous sommes en concurrence depuis 8 ans avec des petites entreprises et des sociétés du Fortune 50. Nous accueillons donc favorablement la concurrence d’Apple » explique-t-il, avant d’émettre un bémol « nous pensons que la concurrence doit être équitable. »

Tout comme la fronde de Spotify envers Apple Music et d’Epic Games contre l’App Store, le boss de Tile estime que le lancement d’Apple sur le secteur de la balise de localisation ne semble pas très équitable. « Les principaux points de différenciation des AirTags par rapport à Tile sont rendus possibles par les capacités de la plateforme auxquelles nous n’avons pas accès » explique CJ Prober, visant le réseau « Localiser », qui s’ouvre aux constructeurs au moment même du lancement du AirTag, ou encore la puce U1 de l’iPhone, dont Apple lui aurait refusé l’utilisation.

Pour autant, le PDG de Tile ne se montre pas trop inquiet quant à l’arrivée des AirTags sur le marché. Il a simplement précisé qu’il avait confiance en ses produits et qu’ils présentent des avantages par rapport à l’AirTag, puisqu’ils n’ont pas besoin d’accessoires pour s’accrocher à vos clés, là où le AirTag doit nécessairement être accompagné d’un porte-clé onéreux, voire même être percé. Aussi, il précise que les balises de Tile fonctionne aussi bien avec iOS qu’Android.