Cybersécurité : les Français sont plus vulnérables en vacances

Selon une nouvelle étude menée par l’entreprise McAfee, les vacanciers français ne sont pas particulièrement bons élèves lorsqu’il s’agit de garantir leur cybersécurité en voyage.

Bali.
© Sushuti / Pixabay

Après plus d’un an enfermé dans notre salon, l’été arrive bientôt, et avec lui la promesse de pouvoir à nouveau partir en vacances. Alors que la vaccination s’intensifie un peu partout dans le monde, et notamment en France, la perspective de voyager à nouveau est pour le moins séduisante. Pourtant, c’est en déplacement que les risques de piratage et de vol de données en ligne sont les plus élevés. Selon une étude réalisée par l’expert en cybersécurité McAfee, 51% des Français se connectent à des réseaux publics pendant leurs déplacements, alors même qu’ils sont 64% à avoir conscience que ces derniers sont plus vulnérables.

© McAfee
© McAfee

Alors que nous sommes de plus en plus alertes face aux cybermenaces à notre domicile ou sur notre lieu de travail, les vacances s’imposent donc comme les grandes oubliées en matière de vigilance. Ainsi, rapporte l’étude, moins de la moitié des sondés vérifient qu’un réseau public est sécurisé avant de s’y connecter. Qu’il s’agisse de WiFi d’hôtel, d’aéroport, ou même d’un point de connexion chez des amis, il est pourtant nécessaire de respecter quelques règles, à commencer par vérifier la fiabilité du réseau, et éviter d’échanger des données sensibles, comme des données bancaires (via un achat en ligne par exemple) ou des informations personnelles. Attention aussi à s’assurer que l’ensemble de vos logiciels sont correctement mis à jour, et qu’ils bénéficient des derniers patchs en matière de sécurité. Autre précaution à prendre, l’activation de l’authentification à double facteur, qui permet d’éviter le pire en cas de vol par exemple, ou l’utilisation d’un VPN qui permet de masquer son IP. Autant de gestes de prévention qui ne vous éviteront évidemment pas de rester vigilants, même en vacances.