Le créateur de Loki revient sur les voyages dans le temps d’Endgame

Série

Par Julie Hay le

Avant le lancement de Loki sur Disney+, son créateur revient sur le défi scénaristique que représentent les voyages dans le temps.

© Marvel

Sur Disney+, les productions estampillées Marvel sont de tous les rendez-vous. Quelques mois seulement après la diffusion de WandaVision et Falcon et le Soldat de l’Hiver, la firme aux grandes oreilles prépare le retour d’un autre personnage emblématique du MCU. Cette fois-ci, c’est Loki, le frère adoptif de Thor qui sera à l’honneur. Dans cette série, le protagoniste disparu dans Infinity War sera de retour grâce à une petite pirouette scénaristique. En effet, dans Endgame, Loki a réussi à échapper à la vigilance des Avengers grâce au Tesseract. Mais son évasion a bouleversé la Timeline et il se retrouve rapidement aux mains de la TVA. Cette organisation, bien connue des amateurs de comics, a pour mission d’empêcher les variations et discordances temporelles. Si les différents trailers étaient plutôt avares en détails, le créateur et scénariste de la série n’a pas manqué une occasion de lever le voile sur certains éléments de l’histoire et de revenir sur la manière dont ils ont aborder les voyages dans le temps. Interrogé par Collider, Michael Waldron explique  :

“ Je pense que ce qui est amusant avec la TVA, c’est qu’elle aborde quelque chose de remarquable comme le voyage dans le temps, et le fait d’une manière très bureaucratique et sans âme.” Il ajoute : “ce qui était excitant pour moi, en tant que scénariste, c’était de prendre quelque chose de si magique et de le rendre complètement austère.”

Raccrocher les wagons avec Endgame

Si aborder le voyage dans le temps est déjà un défi en soi, les équipes de Loki ont dû prendre en compte les règles et préceptes déjà introduits dans Avengers : Endgame. Si les spectateurs avaient été pour beaucoup un peu confus sur la manière dont ces explorations temporelles fonctionnaient, d’autant plus que les scénaristes avaient fait le choix de s’inscrire en opposition avec ce que le 7e art a déjà fait, la mission était ardue pour les équipes de Loki. “C’est une chose de faire un film de voyage dans le temps, où vous le regardez, vous en éloignez et vous pouvez parfois vous rendre compte que certains éléments n’ont pas de sens, mais ce n’est pas grave, c’est un film. Nous, nous avons six épisodes. Les gens vont avoir une semaine entre chaque épisode pour les déconstruire. Nous devons rendre cela aussi hermétique que possible, afin que chaque épisode puisse résister à une semaine d’examen minutieux” de la part des spectateurs.

Reste à voir désormais si le résultat sera à la hauteur des ambitions de Marvel. Pour en avoir le cœur net, Disney nous donne rendez-vous le 9 juin prochain sur sa plateforme SVOD. Ensuite, un épisode sera diffusé chaque semaine, comme pour WandaVision et Falcon et le Soldat de l’Hiver. En attendant, vous pouvez consulter notre dossier consacré à la série, histoire de se rafraîchir la mémoire.

Découvrir Loki sur Disney+

Source: Collider