Aquaman 2 : le titre du film dévoilé par James Wan

Cinéma

Par Julie Hay le

L’homme-poisson va nager à nouveau dans les salles obscures. Aquaman, avec Jason Momoa dans le rôle-titre, aura droit à une suite sous la direction de James Wan. Il sera diffusé en décembre 2022.

© Warner Bros

Avec plus d’un milliard de dollars au box-office, Aquaman siège parmi les plus gros succès du DCEU. Warner Bros veut reproduire le miracle en portant de nouvelles aventures du super-héros à l’écran. Le but est bien évidemment d’explorer plus en détails l’univers aquatique du personnage de comics et de capitaliser sur la popularité de Jason Momoa. Ce nouvel opus, dont l’intrigue reste secrète, sortira sur nos écrans en décembre 2022 et va bientôt entrer en production. Sur Instagram, le cinéaste James Wan a donné quelques nouvelles du projet, qui a désormais un titre officiel. Baptisé Aquaman : The Lost Kingdom, ou Le Royaume perdu dans la langue de Molière, il pourrait s’intéresser à la chute de la cité d’Atlantis ou à sa réapparition dans le monde des humains. Il faudra sans doute patienter encore un peu pour en savoir plus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par James Wan (@creepypuppet)

Aquaman partira en mer en juillet prochain

Jason Momoa et sa co-star Amber Heard retrouveront les plateaux de tournage dès le mois de juillet prochain. Invité sur le plateau de Drew Barrymore Show, l’acteur a confié avoir participé à l’écriture de ce second opus. Il se réjouit d’ailleurs de la direction prise par les créatifs et le réalisateur.

“Ce que je peux vous dire, c’est que je l’aime tellement que j’ai participé à son écriture. Nous y avons mis tout notre cœur. Plutôt que de simplement recevoir un script, j’ai été 100 % encouragé par mon réalisateur et ses co-scénaristes. C’est assez excitant pour moi et je suis ravi d’y aller.”

Rendez-vous le 14 décembre 2022 pour découvrir si la vague Aquaman battra de nouveaux records au box-office ou si la franchise prendra l’eau. Pour rappel, le premier opus n’avait pas vraiment convaincu la critique.