ByteDance double son chiffre d’affaires en 2020, merci TikTok

apps

Par Amandine Jonniaux le

Malgré les tensions avec les Etats-Unis, la société chinoise a réalisé des bénéfices record en 2020, notamment grâce à TikTok et à la publicité ciblée.

Logo Tiktok avec drapeau chinois
© Solen Feyissa via Unsplash

L’information provient d’un mémo interne consulté par le Wall Street Journal, et elle a de quoi donner le tournis. En 2020, ByteDance, la maison-mère de TikTok a visiblement réalisé d’excellents résultats. L’entreprise enregistre en effet une progression de 111% de son chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente, mais aussi un bénéfice brut en hausse de 93%, pour un peu plus de 19 milliards de dollars accumulés l’année dernière.

ByteDance vise New York

Avec un chiffre d’affaires désormais estimé à 34,3 milliards de dollars, ByteDance pourrait bientôt franchir une nouvelle étape dans sa progression. En effet, malgré un réajustement de sa valeur en bourse, l’entreprise chinoise serait aujourd’hui valorisée à 400 milliards de dollars, rapportait en avril le journal South China Morning Post. Un chiffre en nette progression, puisque Bloomberg l’estimait fin mars à un peu plus de 250 milliards de dollars. Face à son succès fulgurant, ByteDance réfléchit donc logiquement à sa prochaine introduction sur le marché boursier, à Hong Kong ou New York.

Les Etats-Unis toujours dans le viseur

Malgré l’engouement des internautes autour de ByteDance, et plus particulièrement de l’application TikTok, qui comptabilise à elle seule 1,9 milliards d’utilisateurs actifs mensuels, quelques obstacles viennent assombrir le tableau. Tandis que Donald Trump avait fait de l’entreprise l’un des grands ennemis de son mandat présidentiel, l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche n’a pas totalement relâché la pression sur la Chine. Le nouveau gouvernement américain a en effet révoqué plusieurs décrets d’interdiction à l’encontre de TikTok, mais a en même temps mis en place un contrôle plus ferme des applications en provenance du pays.

Parallèlement, ByteDance se retrouve aussi dans le viseur de son propre pays. L’entreprise a déjà été rappelée à l’ordre par les autorités locales pour avoir enfreint la législation sur l’utilisation des données utilisateurs. Une situation qui survient en même temps que la récente décision de Pékin de réguler plus durement les grands acteurs technologiques du pays.