Instagram veut être plus qu’une simple plateforme de partage de photos

apps

Par Amandine Jonniaux le

Sans doute motivé par le succès de TikTok, le réseau social veut davantage se concentrer sur le format vidéo.

© Geralt via Pixabay

Instagram n’est plus (seulement) une plateforme de partage de photos. Au cas où l’information vous aurait échappé, le responsable du réseau social Adam Mosseri a tenu à remettre les pendules à l’heure cette semaine. Dans une vidéo (logique) publiée sur Instagram, mais aussi sur Twitter, l’homme a ainsi expliqué que l’entreprise de Mark Zuckerberg avait désormais pour vocation de se tourner vers le divertissement, et notamment la vidéo.

Concurrencer YouTube et TikTok

Il faut dire que chez la concurrence, le format vidéo est un succès. Qu’il s’agisse de TikTok ou même de YouTube avec ses shorts, les utilisateurs et utilisatrices sont de plus en plus demandeurs de contenus vidéos. Ce changement de cap de la part d’Instagram – qui s’était imposé historiquement sur le secteur de la photographie, n’est donc pas une réelle surprise. Il s’inscrit même dans la continuité des récentes décisions prises par le réseau social, qui a largement mis l’accent sur ses Reels, IGTV et stories ces derniers mois.

Instagram veut se diversifier

Que les choses soient claires, Instagram ne compte pas délaisser la photo. Ce créneau est d’autant plus important pour la plateforme qu’il est le seul où elle domine réellement le marché. Cependant, l’ouverture de l’application vers la vidéo devrait permettre aux créateurs de contenu de diversifier largement leurs activités en ligne.

Bientôt des stories payantes ?

Pour donner plus de valeur à ses contenus vidéos, Instagram tâtonne. Et l’une des solutions développées par la plateforme pourrait prendre la forme… d’un abonnement payant. Comme sur Twitter avec les Super Follows, le réseau social de Mark Zuckerberg travaillerait sur la possibilité de créer des story privées, réservées aux abonnés payants. Un concept qui pourrait séduire bon nombre d’influenceurs et d’influenceuses, mais qui penche dangereusement vers celui de MyOnlyFan, dédié (entre autres) au partage de photos et de vidéos suggestives.