Critique

Black Mirror : On débriefe la saison 5

L'avis du Journal du Geek :
Série

Par Amandine Jonniaux le

Un an et demi après sa quatrième saison, la série d’anticipation Black Mirror revient sur Netflix, avec une saison 5 composée de trois nouveaux épisodes. Toujours axée sur la thématique des nouvelles technologies et de leurs répercussions dans nos vies, cette saison inédite nous offre pourtant une approche résolument moins dystopique et futuriste, pour se focaliser sur société contemporaine à la nôtre, ponctuée d’intrigues (presque) réalistes. Entre intelligence artificielle, réalité virtuelle et addiction aux réseaux sociaux, on fait le point sur les intrigues de cette nouvelle saison.

** Attention, cet article contient de nombreux spoilers sur l’ensemble de la saison 5 de Black  Mirror. On vous conseille donc vivement d’aller voir les épisodes avant **

Striking Vipers

Crédits Netflix

Quand deux amis de fac se perdent de vue, et se retrouvent quelques années plus tard autour de leur passion pour le jeu vidéo, les technologies ont visiblement bien évolué. Accessible en réalité virtuelle ultra-réaliste, le jeu Striking Vipers X, largement inspiré des titres Street Fighter, permet ainsi de reproduire fidèlement toutes les sensations que l’on retrouverait IRL, que ce soit en combat… ou ailleurs. Les choses vont ainsi rapidement déraper quand Danny finit par entretenir une relation virtuelle avec Karl, le tout dans le dos de sa femme Theo.

Crédits Netflix

Pour l’ouverture de sa cinquième saison, Black Mirror nous offre une jolie réflexion sur l’évolution du jeu vidéo, mais aussi sur tous les changements sociétaux qui découlent de l’arrivée de ces nouvelles technologies. Bloqué dans une vie familiale et sexuelle monotone, Danny apprécie visiblement sa relation extraconjugale, mais décide de tout arrêter quand il réalise que cette dernière l’éloigne de sa famille, qu’il assimile à la “vraie vie”. Sans parler du fait de coucher virtuellement avec son meilleur ami, qui – même si ce dernier a l’apparence d’une femme dans le jeu- se révèle assez troublant pour lui. Après plusieurs mois de relation ingame, les deux hommes décident finalement de se retrouver IRL pour savoir si leur attirance mutuelle est bel et bien réelle. Mais évidemment, les choses ne vont pas se passer comme prévu.

Crédits Netflix

Sublimé par un twist final aussi touchant qu’inattendu, ce premier épisode Black Mirror questionne non seulement les relations virtuelles et leur place dans la vie réelle, mais aussi l’infidélité numérique au sein du couple. Consommer une relation virtuelle alors que l’on est marié s’apparente-t-il à une tromperie, ou à une simple distraction à l’image du visionnage d’un film pornographique ? Depuis plusieurs années déjà, de plus en plus de couples se rencontrent via des plateformes virtuelles, qu’il s’agisse de réseaux sociaux, communautés de jeu en ligne ou site de rencontre, et bâtissent le fondement de leur relation sur des bases dématérialisées, mais paradoxalement bien réelles. Questionner la place de ces relations dans le monde matériel semblait donc plutôt légitime.