Dossier

Prise en main : Phonejoy, la manette ultime pour votre smartphone ?

Notre avis
7 / 10

Le marché des manettes pour smartphones et tablettes est en plein boom. Présenté au CES début 2013, Phonejoy est un projet issu d’une campagne fructueuse sur Kickstarter. Disponible à partir de 69.90 euros, cette manette Bluetooth compatible iOS et Android offre la particularité de proposer une forme optimisable, afin d’obtenir la meilleure prise en mains possible lors de vos parties.

SAMSUNG CSC


Le pack Phonejoy que nous avons reçu est celui à 89.90 euros, il comprend la manette avec un étui, un câble USB, un support pour tablette et deux adaptateurs pour brancher son casque lorsqu’on joue ou recharger en USB son smartphone (via un câble), sans oublier une courte notice ainsi que quelques stickers.

SAMSUNG CSC

Le principe du Phonejoy est assez spécial, la manette se présente fermée et vous devrez la tirer avec vos deux mains, un peu à la manière d’un accordéon, pour pouvoir y insérer votre smartphone.

Après plusieurs semaines d’utilisation, le mécanisme est solide, mais au premier abord il fait un peu peur ! Le principe d’extension, les ressorts, le jeu qu’il peut y avoir entre certaines pièces n’ont en effet rien de rassurant. Mais finalement cela fonctionne assez bien, même si ce n’est pas des plus pratique notamment à une main (c’est impossible).

SAMSUNG CSC

La manette se compose quant à elle de deux sticks analogiques, d’une croix directionnelle, de quatre boutons (Y, X, B, A), d’un bouton ‘Start’ et d’un bouton ‘Back’ ainsi que de 4 gâchettes R1, R2, L1, L2. Ses dimensions sont de 87 x 255 x 102-153 mm pour 180g, elle n’est donc pas non plus ultra compact, mais en revanche assez légère.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

La prise en mains de cette dernière est assez bonne quand votre smartphone est dedans, car lorsqu’elle est pliée la prise en main est catastrophique (le tout est bien trop ramassé) ! Mais pourquoi s’en servir pliée dans ce cas ? C’est simple, avec une tablette, comme le mécanisme ne peut s’étendre jusqu’à un format supérieur – 6 pouces environ en mode paysage, vous serez contraint de jouer en mode portrait si vous voulez vous en servir normalement. En utilisation smartphone, pas spécialement de souci (portrait ou paysage), si ce n’est parfois les petits bruits du mécanisme et la peur à certains moments que le smartphone saute, même s’il est bien maintenu. Les boutons tombent globalement assez bien sous les doigts, mais on regrettera cependant la sensation un peu trop plastique, notamment sur les gâchettes.

2014-05-09 16.25.25

De nombreux jeux sont compatibles avec le Phonejoy, mais vous devrez passer par l’application (iOS ou Android) pour les lancer. Il est possible d’acheter des jeux directement depuis cette dernière, mais aussi d’y retrouver les jeux compatibles déjà installés sur votre terminal.

Enfin, concernant l’autonomie, le Phonejoy est un bon élève avec pas moins de 8h de jeu, ce qui est particulièrement agréable !

SAMSUNG CSC


Au final, le Phonejoy est une manette assez atypique qui fonctionne plutôt bien. Mais la concurrence est de plus en plus rude dans ce domaine et à l’heure de la miniaturisation, cette manette peut paraître un peu plus imposante que d’autres, quoi que cela se discute. Néanmoins, elle a l’avantage d’être polyvalente, on peut utiliser son terminal en mode paysage ou portrait ou même jouer sans forcément le plugger dans la manette. N’oublions pas sa compatibilité avec les appareils sous iOS et ceux sous Android. Le tout pour un prix qui reste raisonnable (à partir de 70 euros). Dans l’ensemble, le Phonejoy est assez sympa à utiliser (si on met de côté les caprices du Bluetooth, surtout sous Android), à considérer si vous recherchez une manette pour accompagner votre terminal mobile.

Le marché des manettes pour smartphones et tablettes est en plein boom. Présenté au CES début 2013, Phonejoy est un projet issu d’une campagne fructueuse sur Kickstarter. Disponible à partir de 69.90 euros, cette manette Bluetooth compatible iOS et Android offre la particularité de proposer une forme optimisable, afin d’obtenir la meilleure prise en mains possible lors de vos parties.

SAMSUNG CSC


Le pack Phonejoy que nous avons reçu est celui à 89.90 euros, il comprend la manette avec un étui, un câble USB, un support pour tablette et deux adaptateurs pour brancher son casque lorsqu’on joue ou recharger en USB son smartphone (via un câble), sans oublier une courte notice ainsi que quelques stickers.

SAMSUNG CSC

Le principe du Phonejoy est assez spécial, la manette se présente fermée et vous devrez la tirer avec vos deux mains, un peu à la manière d’un accordéon, pour pouvoir y insérer votre smartphone.

Après plusieurs semaines d’utilisation, le mécanisme est solide, mais au premier abord il fait un peu peur ! Le principe d’extension, les ressorts, le jeu qu’il peut y avoir entre certaines pièces n’ont en effet rien de rassurant. Mais finalement cela fonctionne assez bien, même si ce n’est pas des plus pratique notamment à une main (c’est impossible).

SAMSUNG CSC

La manette se compose quant à elle de deux sticks analogiques, d’une croix directionnelle, de quatre boutons (Y, X, B, A), d’un bouton ‘Start’ et d’un bouton ‘Back’ ainsi que de 4 gâchettes R1, R2, L1, L2. Ses dimensions sont de 87 x 255 x 102-153 mm pour 180g, elle n’est donc pas non plus ultra compact, mais en revanche assez légère.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

La prise en mains de cette dernière est assez bonne quand votre smartphone est dedans, car lorsqu’elle est pliée la prise en main est catastrophique (le tout est bien trop ramassé) ! Mais pourquoi s’en servir pliée dans ce cas ? C’est simple, avec une tablette, comme le mécanisme ne peut s’étendre jusqu’à un format supérieur – 6 pouces environ en mode paysage, vous serez contraint de jouer en mode portrait si vous voulez vous en servir normalement. En utilisation smartphone, pas spécialement de souci (portrait ou paysage), si ce n’est parfois les petits bruits du mécanisme et la peur à certains moments que le smartphone saute, même s’il est bien maintenu. Les boutons tombent globalement assez bien sous les doigts, mais on regrettera cependant la sensation un peu trop plastique, notamment sur les gâchettes.

2014-05-09 16.25.25

De nombreux jeux sont compatibles avec le Phonejoy, mais vous devrez passer par l’application (iOS ou Android) pour les lancer. Il est possible d’acheter des jeux directement depuis cette dernière, mais aussi d’y retrouver les jeux compatibles déjà installés sur votre terminal.

Enfin, concernant l’autonomie, le Phonejoy est un bon élève avec pas moins de 8h de jeu, ce qui est particulièrement agréable !

SAMSUNG CSC


Au final, le Phonejoy est une manette assez atypique qui fonctionne plutôt bien. Mais la concurrence est de plus en plus rude dans ce domaine et à l’heure de la miniaturisation, cette manette peut paraître un peu plus imposante que d’autres, quoi que cela se discute. Néanmoins, elle a l’avantage d’être polyvalente, on peut utiliser son terminal en mode paysage ou portrait ou même jouer sans forcément le plugger dans la manette. N’oublions pas sa compatibilité avec les appareils sous iOS et ceux sous Android. Le tout pour un prix qui reste raisonnable (à partir de 70 euros). Dans l’ensemble, le Phonejoy est assez sympa à utiliser (si on met de côté les caprices du Bluetooth, surtout sous Android), à considérer si vous recherchez une manette pour accompagner votre terminal mobile.

Notre avis

Polyvalent

7 / 10