Test

[Prise en main] Fiido D4s, un vélo urbain qui en fait beaucoup

Tests et Impressions

Par Remi Lou le

Il est petit, pliable, à assistance électrique et ultra maniable : c’est le Fiido D4s, le nouveau vélo de la marque chinoise du même nom, spécialisée dans la mobilité urbaine. Forte du succès du D3s, Fiido lance son D4s, un vélo qui reprend le même concept, mais qui se dote d’arguments imparables compte tenu de son prix. Voilà ce qu’on en a pensé !

Avant propos

Un vélo à assistance électrique possède de nombreux critères de réglementation avant de pouvoir être catalogué comme tel : son moteur ne doit pas dépasser la puissance de 250W, l’assistance électrique doit s’effectuer uniquement lors du pédalage et se couper lors de son arrêt, et enfin cette assistance ne doit pas dépasser les 25km/h. Ici nous avons un vélo qui, à première vue, rempli tous ces critères. Mais en y regardant de plus près, le D4s de Fiido possède une poignée d’accélération pour le “mode scooter” : cela signifie que l’assistance électrique fonctionne sans l’action de pédalage. En discutant avec des associations du secteur, il en convient donc de dire que le D4s n’est pas un vélo à assistance électrique mais bien un véhicule avec des obligations (immatriculation, usage uniquement sur la route) qui pourrait soulever des risques en cas d’accident, notamment auprès des assurances. Si vous souhaitez vous le procurer, faites donc bien attention à ne pas rouler sur les pistes cyclables avec le mode scooter activé et redoublez de vigilance !

Présentation et caractéristiques du Fiido D4s

Fiido a définitivement bien choisi son moment pour lancer la nouvelle version de son vélo à assistance électrique, alors que la pratique du bicycle commence définitivement à s’implanter en France depuis le confinement. Surtout, avec le D4s, la firme revient fort en gommant la grande majorité des défauts de son prédécesseur, le Fiido D3s. Le vélo dispose de deux roues de 20 pouces, plus grandes que celles de son prédécesseur. Dans les faits, cela permettra au D4s d’offrir une agréable sensation de stabilité durant la conduite. On retrouve 6 vitesses, accessibles via une gâchette en bordure de la poignée droite, et un petit boîtier permettant d’allumer l’engin, actionner le phare avant et le Klaxon en bordure de la poignée gauche, qui affiche également la vitesse et l’autonomie restante. Enfin, on retrouve la fameuse poignée pour activer le mode scooter à droite, et, de ce fait, les freins sont inversés par rapport à un vélo classique : frein arrière à gauche et frein avant à droite.

On se retrouve avec un vélo de petite taille qui est cette fois totalement pliable, contrairement au D3s qui n’était que semi-pliable. On peut ici replier aussi bien le guidon que la selle, et replier le cadre en deux pour obtenir un engin ultra compact qui pourra très bien vous accompagner dans un appartement que se ranger aisément dans le coffre d’une voiture, voir même vous accompagner dans les transports en commun (mais justement, le but est ici de les éviter). Par ailleurs, même si on est loin du poids d’un vélo pliable traditionnel, notamment à cause de l’électronique embarqué, le Fiido D4s s’avère plutôt léger, avec 18,8 kg sur la balance. Pour ce type de produit, c’est peu, mais cela reste un poids plutôt conséquent : prévoyez de prendre l’ascenseur si vous l’emmenez à un étage au-delà du troisième.

Le Fiido D4s est disponible chez notre partenaire Banggood pour 549 euros avec le code D4SBG619JDG !

Code promo : D4SBG619JDG

Assistance électrique

Néanmoins, si l’électrique embarquée rajoute du poids à l’ensemble, l’assistance électrique du vélo s’avère diablement efficace. Notez qu’elle ne s’active qu’au cinquième tour de pédale environ, ce qui rend les démarrages un brin abrupts vu le poids de l’ensemble (c’est là que le mode scooter s’avère très efficace, afin de donner un coup de boost au démarrage). Une fois activée, l’assistance électrique offre un confort vraiment agréable, réglable en 3 positions différentes : low, mid et high. Notez que cette assistance se ressent très vite, si bien que même en mode low (environ 12 km/h), il faudra jouer du frein en passant dans une allée étroite et/ou bondée. Le constructeur annonce près de 80 kilomètres d’autonomie avec son moteur de 250W, et un temps de charge complet s’effectuant en 5 à 7 heures.

Mode « scooter »

Enfin, parlons du fameux « mode scooter ». Celui-ci s’active via une petite poignée située sur le bord intérieur de la poignée droite du guidon. Comme son nom l’indique, le D4s devient ainsi un véritable petit scooter : plus besoin de pédaler, l’accélérateur vous propulse rapidement à la vitesse de 25 km/h. Attention, toutefois, puisque ce mode use bien plus vite la batterie que la simple assistance électrique, et qu’il est, comme nous le disions au début de cet article, à la limite de la légalité. Il n’empêche qu’à l’utilisation, il reste très agréable d’avoir accès à ce petit « boost » pour accélérer les démarrages à un feu rouge, ou simplement vous épauler dans les cotes.

Où l’acheter ?

Le Fiido D4s est disponible chez notre partenaire Banggood pour 549 euros avec le code D4SBG619JDG !

Code promo : D4SBG619JDG

Notre avis

Le Fiido D4s gomme la plupart des défauts de son prédécesseur et offre une solution idéale pour de petits trajets en ville. Son assistance s’avère globalement très efficace, tout comme sa tenue de route et son autonomie confortable. Le fait de pouvoir le plier totalement ajoute encore un argument à l’engin, notamment pour ceux qui vivent en appartement. Son mode scooter, bien que discutable, apporte tout de même un vrai plus pour se sortir de certaines situations en ville. Une vraie bonne surprise, à un prix très bas compte tenu de la concurrence, même s’il reste à voir la tenue du vélo dans le temps.

Les plus
Les moins
  • Petit, maniable, pliable
  • Assistance électrique performante
  • Bonne autonomie
  • Son mode scooter, efficace, mais...
  • ... à la limite de la légalité
  • Pas d’amortisseurs