Test

[Test] realme Buds Q, les écouteurs sans fil à tout petit prix

Audio

Par Julie Hay le

Des écouteurs sans fil à tout petit prix, c’est ce que propose Realme avec ses Buds Q. La marque signe une première incursion dans le domaine, plutôt réussie. On les a testés pendant quelques jours.

Crédits : Journal du Geek

La mode est aux écouteurs sans fil et Realme l’a bien compris. Le fabricant chinois dévoile son premier produit du genre, les Realme Buds Q, à un prix très agressif. Pour seulement 30 euros, la firme promet 20 heures d’écoute et une performance sonore “incroyable”. Plutôt habitués aux casques sans fil, c’est avec une once d’appréhension que nous les avons testé pendant une semaine en amont de leur sortie officielle aujourd’hui. Sont-ils à la hauteur de nos espérances ?

Design et Ergonomie

Les écouteurs, baptisés Buds Q, sont vendus dans une boite jaune avec le nécessaire de chargement. Petit budget oblige, on se retrouve avec un petit câble micro USB et aucun adaptateur secteur. Ce n’est pas forcément dérangeant, même si on aurait préféré un port USB-C. On retrouvera aussi plusieurs embouts de différentes tailles pour s’adapter à toutes les oreilles. Realme marque ici un point puisqu’il est souvent difficile de trouver des écouteurs qui rentrent parfaitement dans nos oreilles. On ne pourra que vous conseiller d’essayer toutes les tailles pour trouver la vôtre. De mon côté, j’ai opté pour le plus petit modèle et force est de constater qu’ils tiennent plutôt bien. Après plusieurs heures d’utilisation, aucun inconfort à signaler. Un constat qui pourrait être alloué à la légèreté du dispositif, Realme annonce 3.6 g pour chaque écouteur, soit moins qu’une feuille A4.

Avec leur forme “haricot”, ils s’insèrent facilement et se retirent avec la même aisance. Realme signe des écouteurs au design efficace, qui ne sont pas sans rappeler les Galaxy Buds de Samsung. Après une petite séance de « headbanging » sur du bon vieux rock, ils sont toujours en place. En marchant, même constat, même si on avoue ne pas les avoir testés pendant une séance de course à pied.

Crédits : Journal du Geek

Pour créer ces écouteurs, Realme a fait appel à un designer de renom, José Levy. Celui qui a collaboré avec Hermès, s’est inspiré de sa jeunesse sur les plages normandes pour le look du boîtier. Avec sa forme de galet noir compact, il rentre facilement dans les poches de tous les jeans. Il passe même haut le main celui des poches microscopiques des pantalons féminin. Si son design épuré nous a tout de suite convaincu, après quelques jours utilisations nous avons constaté que le boitier reste tout de même un peu fragile. Les charnières ne sont pas de mauvaises factures, mais ne seront pas non plus d’une robustesse sans faille. L’ouverture du boitier reste cependant aisée et nul besoin de tirer trop fort pour accéder aux écouteurs.

La fermeture est aussi facilitée grâce à un aimant. Pour informer l’utilisateur quand le dispositif est chargé, le boitier dispose d’un témoin lumineux à l’avant. En revanche, on regrette l’absence d’un voyant directement sur les écouteurs, mais on se référera à notre téléphone pour vérifier le pourcentage de batterie restant. Sinon, les realme Buds Q préviennent de la déconnexion imminente par le biais d’un signal sonore. A l’intérieur du boitier, on retrouve une disposition somme toute assez simple qui permet de ranger les deux écouteurs pour les recharger. Après utilisation, il suffit d’approcher suffisamment les « buds » de leur base pour que l’aimant fasse le reste. On notera en revanche qu’ils ne disposent pas de la petite gravure “right” and “left”, et qu’à la place, on retrouve le R de la marque. Il est néanmoins facile de savoir quel écouteur va de quel côté.

Crédits : Journal du Geek

Autonomie et fonctionnalités

On le disait plus haut, mais Realme promet 20 heures totales de lecture avec ses écouteurs. Une performance rendue possible grâce à la boîte de recharge et sa batterie de 400mAh. En dehors de leur boîtier, ils tiendront jusqu’à 4.5 heures pour l’écoute de musique en continu et 5 heures de jeu. Realme annonce aussi qu’il sera possible de passer 3 heures d’appel continu avec une seule charge, contre 6 heures pour le visionnage de vidéo. Après plusieurs jours d’utilisation, on constate que les Realme Buds Q remportent le défi. On a eu le droit à 5 heures d’écoute de musique en poussant le volume à moitié. La charge du boitier est assez rapide et permettra de profiter rapidement de ses écouteurs. Et il est possible, une fois les écouteurs chargés, de laisser le boitier se recharger seul.

Crédits : Journal du Geek

Avant de pouvoir utiliser les précieux écouteurs, il faudra les jumeler avec son smartphone, sa tablette, et même son ordinateur. Pour ce faire, Realme propose de télécharger l’application directement sur son outil. Disponible dans l’AppStore Google, Realme Link permet de gérer tous les périphériques depuis l’écran d’accueil. Ainsi, on aura une vue d’ensemble sur les différents accessoires, comme les bracelets connectés realme Band ou la montre Realme Watch. Pour les écouteurs, il suffit d’appuyer simultanément sur les deux dispositifs lorsqu’ils sont dans leur boite. Une fois que l’opération a été réalisée avec succès, il est possible de gérer les commandes.

Par défaut, elles sont configurées de la manière suivante : deux pressions sur l’un des écouteurs permettent de mettre en pause ou de redémarrer la lecture, trois pressions sont nécessaires pour passer à la chanson suivante. Les commandes sont disponibles sur les deux écouteurs, une bonne nouvelle pour les gauchers. Le tout est assez fluide et il ne faut pas patienter très longtemps pour que la commande s’exécute. On regrette en revanche l’absence d’une fonctionnalité de personnalisation ou d’égaliseur qui nous aurait permis de mieux profiter des musiques classiques par exemple. Sur certains écouteurs, il est possible de personnaliser le son en appliquant plusieurs styles, souvent nommés rock, classique ou même pop. L’application realme ne propose pas de le faire mais pour un budget de 30 euros, on fera volontiers sans.

Crédits : Journal du Geek

Qualité sonore

À notre grande surprise, malgré leur prix drastiquement réduit, les écouteurs Realme offre une qualité sonore tout à fait correcte. S’ils ne s’adressent pas aux utilisateurs exigeants, les Realme Buds Q sont une belle alternative pour ceux qui veulent écouter de la musique, sans être encombrés par un fil, mais qui ne sont pas prêts à craquer le PEL pour autant. Les écouteurs offrent une bonne gestion des basses, notamment sur les morceaux de rap. Les aigus sont un peu moins clairs, mais le son ne sature à aucun moment, même lorsque l’on pousse à fond le curseur. Les realme Buds Q sont dotés d’un haut-parleur d’amplification de basses dynamiques de 10mm de large et d’un diaphragme composite polymère spécial PEEK et PU. Ce matériau est réputé pour être l’un des thermoplastiques techniques les plus performants au monde. On notera en revanche que lorsque l’on écoute du classique, le tout semble un peu voilé, mais rien de bien dérangeant, surtout quand on connaît le prix du dispositif.

Dernier point : le mode jeux des écouteurs. Sur le descriptif, realme annonce un mode dédié au jeu pour une meilleure expérience sonore. Lors de nos tests, nous n’avons cependant constaté aucun changement significatif des réglages. La promesse d’une latence très réduite est en revanche tenue. Sur les jeux vidéos comme lors d’un visionnage sur Netflix, l’appareil s’en sort très bien, aucun décalage à déplorer de notre côté. Lors de l’écoute de podcast, les Buds Q s’en sortent admirablement. Enfin, s’ils ne disposent pas de réduction active de bruit, les embouts permettent d’isoler le bruit de manière assez efficace. Même dans une rue agitée, aucun problème pour suivre son podcast préféré ou pour écouter sa musique.

Crédits : Journal du Geek

On terminera par les appels et c’est sans doute là que le bât blesse. Si de mon côté, je n’ai eu aucun souci à comprendre mes interlocuteurs, l’inverse n’est visiblement pas vrai. Selon eux, le bruit environnant était gênant et ma voix leur paraissait lointaine. Il faut dire que contrairement aux écouteurs tige, les haricots disposent d’un micro à leur base, donc moins proches de la bouche de l’utilisateur. Il faudra donc éviter les longues conversations et aller rapidement à l’essentiel. Dans les endroits plus calmes en revanche pas de soucis à signaler. La portée des écouteurs qui embarque du Bluetooth 5.0, est quant à elle bonne : nous avons facilement traversé deux grandes pièces avant les premiers signes de dysfonctionnement.

Les Realme Buds Q sont disponibles à 29,99 € sur la boutique officielle Realme. 

realme Buds Q Écouteurs Micro...
2 Commentaires
realme Buds Q Écouteurs Micro...
  • Écouteurs avec charge micro-USB.
  • Bluetooth 5.0.
  • Mode : oreille.

Notre avis

Pour sa première incursion dans l’univers de l’audio, Realme a misé sur le bon cheval. Avec leur tarif agressif, les Buds Q sont une vraie bonne surprise. S’ils ne conviennent pas forcément aux utilisateurs exigeants, ils s’avèrent être un solide atout dans la manche de la marque chinoise. Ils sont convaincants et bénéficient de lourds arguments - qualité sonore correcte, autonomie et design confortable - pour s’inscrire durablement sur le marché florissant des écouteurs sans fil. Leur prix réduit (29,99 euros) a fini de nous convaincre.

Les plus
Les moins
  • Un prix très aggressif
  • Une qualité sonore correcte
  • La légèrté et l'aspect compact du boitier
  • Le confort des écouteurs
  • L'apparente fragilité du dispositif
  • L'absence de personnalisation sonore dans l'application