Test

[Test] Sonos ARC : une barre de son enfin à la hauteur

Audio

Par Gregori Pujol le

Après plusieurs années de service, Sonos a enfin décidé de remplacer sa fameuse Playbar, en sortant une nouvelle barre de son : la Sonos ARC. Nous avons pu la tester plusieurs jours et voici notre verdict.

La Sonos Arc est une barre de son qui est assez imposante (114 cm) et qui propose un design tubulaire avec une finition premium tout en métal mat (pas de reflet, ni de traces de doigts) avec une grille percée de plein de petits trous (comme sur la Sonos Move). Élégante, celle-ci se pose dessous votre TV ou peut se fixer au mur (système de fixation non fournie), dans les deux cas, son sens ne change pas. Quand elle est posée sur votre meuble TV, il vous faudra au moins une TV de 55 pouces pour que cela soit esthétique et surtout il vous faudra une TV sur des pieds assez hauts, car la Arc à une hauteur de 8,7 cm, ce qui peut masquer le bas de votre écran ! Lourde (6.25 kg) et robuste, la Arc est équipée d’une surface en caoutchouc sur le dessous qui lui offre une bonne stabilité. La Sonos Arc est disponible en noir mat ou blanc mat au prix de 899 euros.

Un petit mot sur le packaging de l’enceinte toujours très propre chez Sonos, avec notamment la barre de son enveloppée dans un tissu. À l’intérieur, on retrouve également, un câble HDMI, un adaptateur HDMI/Optique et le câble d’alimentation.

Enfin, sur le dessus on retrouve les classiques boutons tactiles de chez Sonos (volume, lecteur/pause), un micro pour les assistants vocaux (Google et Alexa) et au dos du produit, une connectique très simple : port Ethernet, port HDMI et bouton d’appairage.

Une installation en quelques minutes

L’installation comme bien des produits Sonos est ultra simple. Il suffit de brancher votre barre de son, puis de la connecter via l’app Sonos S2. Cette nouvelle app permet notamment d’utiliser des technologies audio à plus haute résolution pour la musique et le home cinéma comme par exemple le Dolby Atmos sur la Sonos Arc. Vous bénéficiez également d’une sécurité accrue, d’un design amélioré. Les dernières mises à jour de son interface et les nouvelles fonctionnalités simplifient encore plus la recherche de contenu, le contrôle du son et la personnalisation de l’expérience à commencer par l’enregistrement des pièces que les utilisateurs ont l’habitude de grouper.

Si vous avez déjà des produits Sonos et donc l’app installée sur votre smartphone, cela va se passer rapidement, sinon il faut l’installer, mais ce sera tout aussi simple. La barre de son est reconnue et configurée en quelques étapes, vous pourrez ajouter ou non Google Assistant ou Amazon Alexa, ou encore réaliser la calibration acoustique (TruePlay) automatique pour ajuster la qualité sonore à votre pièce, mais cette fonctionnalité n’est aujourd’hui disponible uniquement sous iOS. Nous ne pouvons que vous conseiller de trouver un appareil sous iOS pour faire cette calibration qui ne prend que 5 minutes et qui vous permet d’avoir un son tout de même plus enveloppant.

L’application Sonos est vraiment agréable à utiliser, elle permet d’accéder à de nombreux contenus, offre une ergonomie intuitive ainsi que de nombreuses fonctionnalités. Les réglages de la Sonos Arc restent tout de même assez basiques et pas forcément facilement accessibles de premier abord.

Côté connectique, la Sonos Arc est très simple, voire trop minimaliste. Il n’y a en effet qu’un seul port HDMI que vous devrez brancher à votre TV sur le port HDMI Arc/eArc, disponible sur un grand nombre de modèles depuis quelques années (notamment ceux en 4K). Il vous est aussi possible de la connecter sur la prise optique de votre TV (adapter inclus dans la boite), mais vous perdrez des fonctionnalités.

Vous l’aurez donc compris, pour pouvoir utiliser pleinement la Sonos Arc, vous devrez sacrifier un port HDMI (Arc) de votre TV et vous ne pourrez rien brancher en retour sur la barre de son. Mais c’est le souhait de Sonos, puis le constructeur veut livrer un produit très simple d’utilisation, le résultat escompté est donc bien là. Si vous branchez la barre de son en Optique, vous perdrez par exemple le contrôle via la télécommande de votre TV si celle-ci n’est pas infrarouge (il faudra utiliser l’app) ou encore la prise en charge de certains formats audio. En HDMI Arc aucun souci, la barre de son peut être commandée via la télécommande de votre TV, mais aussi de n’importe quel appareil brancher compatible comme la Freebox par exemple. Tous les appareils branchés à votre TV profiteront ainsi de la Sonos Arc, et si votre port HDMI est eArc vous pourrez également profiter du son Atmos (sous réserve que vos appareils soient eux aussi compatibles).

Enfin, comme les dernières enceintes Sonos, la Arc est compatible AirPlay 2 d’Apple, par contre il n’y a toujours pas de Bluetooth.

Un son enfin à la hauteur

À l’intérieur de cette Sonos Arc, on retrouve onze haut-parleurs offrant une restitution Atmos 5.0.2. Dans les détails, il y a 3 tweeters en façade, et 8 haut-parleurs large bande, dont deux autres orientés vers le plafond (pour garantir un son en 3D), tous sont alimentés par  un ampli de classe D.

La première chose qu’on peut constaté par rapport à la Playbar, c’est que cette barre de son dispose enfin de basses ! Un énorme manque qu’il fallait compenser par l’ajout du Sub sur le précédent modèle. D’ailleurs vous pouvez toujours rajouter un Sub (nouvelle version) à l’Arc pour avoir un 5.1.2, mais le besoin se fait beaucoup moins sentir. Vous pouvez également coupler à l’Arc deux Sonos One par exemple, pour pouvoir avoir un son 5.1.2, mais vous perdrez les effets surround de la barre de son. Notez tout de même qu’en ajoutant l’un ou l’autre, ou les deux, l’addition monte vite et à ce moment-là le système est loin de proposer un rapport qualité/prix qui se justifie.

Les performances sonores de Sonos Arc sont enfin au rendez-vous. Déçu par la Playbar à l’époque, j’avoue que j’ai été heureux de voir que Sonos apprit de ses erreurs. Cette Arc remplit bien l’espace, on distingue parfaitement les sons en haut, ainsi que sur les côtés. Mais l’action reste principalement devant vous, à environ 1,50m/2m de la barre. Il est ainsi difficile d’être totalement enveloppé par le son, mais la spécialisation reste tout de même assez immersive grâce à la réverbération du signal sonore sur les murs et le plafond. La barre utilise en permanence l’ensemble de ses haut-parleurs, peu importe le contenu d’origine, et avec une bonne calibration, l’expérience est réussie. Tirs de mitraillettes, explosion, batailles spatiales, la Sonos Arc arrive à mettre en avant les différents éléments et détails de l’image. Les voix sont quand à elles bien détourées pour coller à l’action.

On regrettera par contre que la Sonos Arc soit uniquement compatible avec les pistes audio Dolby et fait totalement abstraction de celles en DTS puisqu’elle ne sortira aucun son dans ce cas. Il aurait été intéressant de pouvoir proposer les deux choix au consommateur !

Un petit mot sur la partie Musique, car la Sonos Arc fonctionne également comme une simple enceinte Sonos. Avec des voix plutôt claires, la Sonos Arc livre une prestation audio un peu en dessous de mes attentes. La puissance qu’on peut retrouver lorsqu’on visionne un film semble retomber quand on écoute de la musique, faisant de celle-ci une enceinte moins intéressante que sa petite sœur, la Sonos Move. Cela ne veut pas dire que le résultat n’est pas bon bien au contraire, mais en même temps c’est avant tout une barre de son.

Où l’acheter ?

La Sonos Arc est disponible en noir mat et blanc mat au prix officiel de 899 euros.

Notre avis

Disposant déjà d'un écosystème assez complet, Sonos nous offre une nouvelle barre de son attendue depuis quelque temps. Doté de bonnes basses et d'un rendu sonore intelligent, la compatibilité Dolby Atos est un plus qui vous permettra une immersion plus intense. Malgré tout, elle manque un peu de profondeur, car la spatialisation se fait principalement devant et au-dessus de vous. Évolutive, connectée, et avec un rapport qualité/prix correcte, cette Sonos Arc est un excellent compromis.

8 / 10
Les plus
Les moins
  • Spatialisation en home cinema, Dolby Atmos
  • Application Sonos complète
  • Design, finition
  • HDMI Arc/eArc
  • Amazon Alexa & Google Assistant
  • Multiroom
  • Calibration TruePlay
  • TruePlay uniquement disponible sur iOS
  • Un peu décevant en musique
  • Epaisseur qui peut cacher une petite partie de la TV
  • Pas de DTS