Test

Test flash : Samsung S9110

Smartphone

Par Rédacteur Invité le

Après LG, au tour de Samsung de proposer sa montre/téléphone à la vente. Un concept ô combien alléchant sur papier pour les geeks que nous sommes, mais nettement moins probant une fois en main. On vous explique pourquoi…

test_S9110_7

Design

Enfin une montre téléphone qu’on pourra porter avec un costume sans avoir l’air d’un geek ? Possible, puisque la S9110 en plus d’être dotée d’un joli bracelet en cuir affiche une épaisseur minimale : 11,98mm, ainsi qu’un poids tout à fait raisonnable de 91g. On est loin des montres trop imposantes et disgracieuses. Certes, l’écran AMOLED d’1.76″ (résistant vraiment bien aux chocs au passage) pourra paraître bien large une fois sur votre poignet, mais c’était vraiment la taille à minimale à embrasser pour espérer bénéficier d’un certain confort d’utilisation. Reste malgré tout qu’il est pénible de devoir s’adapter à la résolution 176×220 pixels offerte… Mise à part ça, sur la finition, pas grand chose à redire, Samsung a apporté un grand soin à son objet, et ça se voit.

Enfin, l’oreillette livrée en bundle avec le téléphone (ou la montre, c’est comme vous voulez…) est classique, mais chic.

test_S9110_9

Ergonomie

C’était une évidence : il ne fallait pas s’attendre à un déluge de fonctions sur un tel modèle. Pourtant, on sent que Samsung s’est contenté du minimum syndical , en omettant de doter sa montre de la 3G, et en lui conférant 40 petits Mo d’espace de stockage… On se consolera comme on pourra en se disant qu’elle est par contre compatible Bluetooth 2.1 (l’oreillette est directement détectée pat le S9110 dès sa première utilisation), et qu’elle dispose de fonctions telles que lecteur MP3 ou magnétophone. Ah, et vous pourrez bien évidemment l’utiliser en tant que véritable montre (c’est un peu le but), en décidant d’opter pour un affichage digital ou numérique.

test_S9110_13

Utilisation

Plus tape à l’œil que pratique cette montre/téléphone. Et on s’en rend d’ailleurs très rapidement compte, lorsqu’on s’aperçoit qu’on à pas franchement d’autre alternative que de “parler” à sa montre pour espérer passer un appel en main libre (comprenez, sans utiliser l’oreillette Bluetooth). Et pour le coup, on passe rapidement pour une parodie d’agent secret, à devoir garder sa bouche à moins de 20cm du micro implanté dans la montre, afin d’espérer entendre et se faire entendre de son correspondant. Vous l’aurez déduit par vous-même, pour passer un appel avec la S9110, c’est oreillette Bluetooth ou rien. A moins que vous n’aimiez sentir sur vous le regard amusé des gens…

Et malheureusement, si gérer ses appels avec le périphérique de Samsung n’est pas franchement aisé, sachez qu’il en est de même pour ce qui est de l’utilisation des fonctions « secondaires » du téléphone (en passant de l’envoi de SMS, pas franchement secondaire, à la consultation de vos mails ou bien encore à l’écoute de vos MP3) Naviguer au sein de menus via l’écran AMOLED tactile n’est pas quelque chose de très pratique, et on sent à chaque fois une petite latence assez désagréable lors de la navigation dans les menus. De la même façon, écrire un SMS est tout sauf naturel (si écrire un SMS peut-être naturel, je vous l’accorde), étant donné la proximité des touches affichées sur l’écran. Et puis, que dire de la navigation internet, tellement anecdotique sur un écran de cette taille…

test_S9110_5

En bref

Pari à moitié réussi (ou à moite raté, c’est selon) pour Samsung, qui a réussi à proposer une montre certes très jolie, mais difficilement utilisable en tant que téléphone tous les jours, tant envoyer un SMS ou effectuer une tâche désormais devenue basique sur un téléphone de 2009 est laborieux. Bref, si vous êtes à la recherché d’une montre téléphone complète, on vous invitera à prendre votre mal en patience, parce qu’à l’heure actuelle, la réalité semble avoir été légèrement dépassée par la fiction… Même si nous sommes tout à fait conscients que ce modèle ne laissera pas insensibles les geeks les plus fortunés…

Après LG, au tour de Samsung de proposer sa montre/téléphone à la vente. Un concept ô combien alléchant sur papier pour les geeks que nous sommes, mais nettement moins probant une fois en main. On vous explique pourquoi…

test_S9110_7

Design

Enfin une montre téléphone qu’on pourra porter avec un costume sans avoir l’air d’un geek ? Possible, puisque la S9110 en plus d’être dotée d’un joli bracelet en cuir affiche une épaisseur minimale : 11,98mm, ainsi qu’un poids tout à fait raisonnable de 91g. On est loin des montres trop imposantes et disgracieuses. Certes, l’écran AMOLED d’1.76″ (résistant vraiment bien aux chocs au passage) pourra paraître bien large une fois sur votre poignet, mais c’était vraiment la taille à minimale à embrasser pour espérer bénéficier d’un certain confort d’utilisation. Reste malgré tout qu’il est pénible de devoir s’adapter à la résolution 176×220 pixels offerte… Mise à part ça, sur la finition, pas grand chose à redire, Samsung a apporté un grand soin à son objet, et ça se voit.

Enfin, l’oreillette livrée en bundle avec le téléphone (ou la montre, c’est comme vous voulez…) est classique, mais chic.

test_S9110_9

Ergonomie

C’était une évidence : il ne fallait pas s’attendre à un déluge de fonctions sur un tel modèle. Pourtant, on sent que Samsung s’est contenté du minimum syndical , en omettant de doter sa montre de la 3G, et en lui conférant 40 petits Mo d’espace de stockage… On se consolera comme on pourra en se disant qu’elle est par contre compatible Bluetooth 2.1 (l’oreillette est directement détectée pat le S9110 dès sa première utilisation), et qu’elle dispose de fonctions telles que lecteur MP3 ou magnétophone. Ah, et vous pourrez bien évidemment l’utiliser en tant que véritable montre (c’est un peu le but), en décidant d’opter pour un affichage digital ou numérique.

test_S9110_13

Utilisation

Plus tape à l’œil que pratique cette montre/téléphone. Et on s’en rend d’ailleurs très rapidement compte, lorsqu’on s’aperçoit qu’on à pas franchement d’autre alternative que de “parler” à sa montre pour espérer passer un appel en main libre (comprenez, sans utiliser l’oreillette Bluetooth). Et pour le coup, on passe rapidement pour une parodie d’agent secret, à devoir garder sa bouche à moins de 20cm du micro implanté dans la montre, afin d’espérer entendre et se faire entendre de son correspondant. Vous l’aurez déduit par vous-même, pour passer un appel avec la S9110, c’est oreillette Bluetooth ou rien. A moins que vous n’aimiez sentir sur vous le regard amusé des gens…

Et malheureusement, si gérer ses appels avec le périphérique de Samsung n’est pas franchement aisé, sachez qu’il en est de même pour ce qui est de l’utilisation des fonctions « secondaires » du téléphone (en passant de l’envoi de SMS, pas franchement secondaire, à la consultation de vos mails ou bien encore à l’écoute de vos MP3) Naviguer au sein de menus via l’écran AMOLED tactile n’est pas quelque chose de très pratique, et on sent à chaque fois une petite latence assez désagréable lors de la navigation dans les menus. De la même façon, écrire un SMS est tout sauf naturel (si écrire un SMS peut-être naturel, je vous l’accorde), étant donné la proximité des touches affichées sur l’écran. Et puis, que dire de la navigation internet, tellement anecdotique sur un écran de cette taille…

test_S9110_5

En bref

Pari à moitié réussi (ou à moite raté, c’est selon) pour Samsung, qui a réussi à proposer une montre certes très jolie, mais difficilement utilisable en tant que téléphone tous les jours, tant envoyer un SMS ou effectuer une tâche désormais devenue basique sur un téléphone de 2009 est laborieux. Bref, si vous êtes à la recherché d’une montre téléphone complète, on vous invitera à prendre votre mal en patience, parce qu’à l’heure actuelle, la réalité semble avoir été légèrement dépassée par la fiction… Même si nous sommes tout à fait conscients que ce modèle ne laissera pas insensibles les geeks les plus fortunés…