Test

Test Honor FlyPods Lite/Freebuds : des intra-auriculaires très endurants mais peu recommandables

Audio

Par Camille Suard le

Huawei et Honor se sont eux aussi lancés dans la création d’écouteurs Bluetooth. Les FlyPods Lite ou Freebuds sont indépendants, autonomes et coûtent environ une soixantaine d’euros.

Du côté de l’audio, une nouvelle tendance se dessine depuis ces derniers mois : les écouteurs sans fil. Apple a ouvert la marche avec ses Air Pods à la fois qualitatifs et onéreux. Après avoir testé les Air Dots de Xiaomi et Lenovo Air TW proposés à des prix bien plus abordables, attaquons-nous aux intra-auriculaires Bluetooth de l’autre géant chinois Huawei. Et plus exactement, de sa filiale Honor avec les FlyPods Lite ou FreeBuds qui ressemblent à s’y méprendre aux écouteurs du même nom de la maison mère. À ne pas confondre non plus avec les plus récents Huawei Honor Flypods CM appelé aussi Freebuds 2. Oui, car comme il est désormais coutume, les produits de Huawei se déclinent en une seconde version quasi identique, mais estampillée Honor. L’inverse est également vrai. Cela se remarque depuis déjà quelques petites années avec leur très grand catalogue de smartphones. Une manière a priori efficace d’inonder le marché. La commercialisation des Honor FlyPods Lite ou FreeBuds n’a donc rien d’exceptionnel. Pourquoi ne pas reproduire cette recette gagnante avec leurs accessoires ? Notons qu’ils ne sont actuellement pas vendus officiellement en France et que l’exemplaire testé provient de l’import chinois.

Achetez les Honor FlyPods Lite/Freebuds chez Gearvita au prix de 54 euros avec le code JGFlypods !

Code promo : JGFlypods

Ergonomie et navigation

Première remarque quand on ouvre la boîte contenant la paire de FlyPods Lite : sa ressemblance avec les fameux Air Pods. Contrairement à Xiaomi et Lenovo qui eux ont préféré un design plus régulier et de forme ovale, Honor et Huawei se calquent davantage sur la conception d’Apple avec une petite oreillette et une tige redescendant vers le lobe. Cela permet je trouve une meilleure prise. Néanmoins, ils se démarquent puisqu’il s’agit là bel et bien d’intra-auriculaires. En effet, le son se projette via un embout calé à l’intérieur de l’oreille pour a priori, une meilleure immersion et isolation. Et en plus, ils existent en deux coloris à savoir blanc ou noir.

Les gestes à retenir n’ont rien de surprenant : deux tap sur l’oreillette droite met pause ou relance le média en cours, deux tap de l’autre côté lance Google Assistant sur votre smartphone. Il n’est sans doute pas indispensable de rappeler que cette dernière possibilité ne fonctionne que sous Android. Eh non, Google Assistant n’est pas intégré directement dans les FlyPods. Malheureusement, il faut parfois s’y reprendre à de multiples reprises pour réussir une commande et tapoter n’a rien de très agréable pour les oreilles. Pour répondre à un appel, il suffit d’appuyer deux fois sur celui de gauche ou de droite.

La connexion

Bonne nouvelle, les deux écouteurs sont indépendants ! Ce qui veut dire que vous pouvez utiliser celui de gauche ou bien celui de droite seul. Contrairement à la concurrence, si vous en perdez un vous pourrez continuer à utiliser celui qui reste. Par contre, votre musique va se mettre sur pause quand vous en retirez une de votre oreille ou si vous le placez dans son petit coffret. Relancez votre lecteur depuis votre smartphone ou tapotez deux fois sur l’intra et le tour est joué : aucune déconnexion ! C’est aussi une manière de mettre pause sans passer par l’écran de son téléphone, mais il aurait été vraiment bien de pouvoir relancer la lecture en remettant l’oreillette retirée par exemple.

Une fois bien disposés dans le creux de l’oreille, on les oublie assez vite. Honor donne le choix entre plusieurs tailles pour les coussinets, j’ai opté comme d’habitude pour les plus petits et l’expérience a été satisfaisante. Ils se maintiennent sur la durée et ne gêne pas grâce à leur poids léger. Les appairer s’avère très simple grâce au bouton placé sur le boîtier. Les écouteurs se mettent en route automatiquement quand vous les introduisez dans les oreilles. Pratique. Je l’ai essayé sur trois smartphones différents : le OnePlus 6, le Honor View 20 et le Motorola G7 Plus. Je n’ai rencontré aucun problème : le Bluetooth 4.2 fonctionne bien même si j’ai observé quelques petites interférences dans les environnements les plus sujets aux coupures : le métro parisien. Ça n’a pas été catastrophique ni systématique, mais aux heures de pointe, il est arrivé que cela pose problème. Les soucis se corrigent assez vite, je ne me suis pas non plus retrouvé à ne plus pouvoir les utiliser. C’est quand même un peu dommage de ne pas avoir opté pour le Bluetooth 5 qui offre une connexion plus stable.

Et le son dans tout ça ?

La qualité pour les appels se révèle particulièrement bonne notamment grâce à l’intégration de plusieurs micros disposés à différents endroits. Mais pour ce qui est de l’audio de manière générale… c’est la douche froide. Ça ne tient pas la route face aux AirPods ou même aux intras de Lenovo. Finalement, on se retrouve avec une qualité médiocre, comme avec ceux de Xiaomi. Ce qui m’a le plus choqué au début, c’est le bruit très présent qui s’entend même avec un volume relativement moyen. N’espérez pas non plus en prendre plein les mirettes avec les morceaux gourmands en basse. De même, je vous déconseille d’augmenter un peu trop le volume, cela risque de se transformer en une expérience vraiment désagréable.

Une bonne autonomie

Le boîtier qui fait office de transport, mais aussi de recharge d’appoint peut offrir deux voire trois recharges supplémentaires, avant de devoir se rabattre sur un branchement sur secteur. Si vous ne faites qu’écouter de la musique ou des podcasts à un son modéré, son autonomie grimpe à une dizaine d’heures environ. Cette dernière fond lors des appels ou si le volume est au plus haut, jusqu’à se diviser par deux. Grâce au petit coffret, vous allez passer de 10 % à 100 % en une heure grand maximum.

Où les acheter ?

Les Honor FlyPods Lite/Freebuds ne sont pas disponibles en France pour le moment bien qu’annoncés lors de la dernière conférence du constructeur chinois à Paris… Mais si vous souhaitez les acheter, sachez qu’il le sont en import depuis la Chine à un tarif agressif aux alentours des 50 euros.

Achetez les Honor FlyPods Lite/Freebuds chez Gearvita au prix de 54 euros avec le code JGFlypods !

Code promo : JGFlypods

 

Notre avis

Pour écouter un podcast, recevoir un appel ou servir de secours, d'accord. Mais les utiliser tous les jours pour écouter de la musique, clairement non. Si on met de côté la qualité audio, les FlyPods Lite ont une excellente autonomie et même si Huawei/Honor n'a rien inventé côté ergonomie, la paire tient parfaitement dans les oreilles. Je vous conseille d'attendre l'arrivée du modèle qui les succèdent, qui semblent déjà bien plus prometteurs ou bien de vous tourner vers les Lenovo Air TW qui ne coûtent pas plus cher.

Les plus
Les moins
  • Ergonomiques
  • Très endurants
  • Indépendants l'un de l'autre
  • Une connexion parfois instable
  • La qualité audio plus que médiocre