Test

Test Xiaomi AirDots : les écouteurs sans fil qui imitent les AirPods d’Apple pour moins de 35 euros

Audio

Par Camille Suard le

Xiaomi lance les AirDots, une copie des AirPods d’Apple, des écouteurs intra-auriculaires sans fil à un prix défiant toute concurrence. Disponible aux alentours de 25,35 euros, ils promettent avec une connexion Bluetooth 5.0 une belle autonomie et des fonctionnalités pratiques.

Qui a dit que Xiaomi copiait Apple ? Cela fait des années que de nombreux constructeurs s’inspirent pour leurs produits de la marque à la pomme, auteur majeur de nouvelles tendances dans l’industrie. Mais Xiaomi fait particulièrement fort en produisant de véritables clones à prix cassés. Qu’il s’agisse du design ou des noms, le géant chinois peut difficilement nier ! Ainsi on a vu débarquer des PC Notebook Air et Pro, des smartphones comme le Mi 8 calquer sans détours l’iPhone X, des animoji très ressemblants aux originaux… Xiaomi s’est même fait interdire l’utilisation du nom Mi Pad pour ses tablettes en Europe, jugé trompeur pour les consommateurs, car trop proche de l’iPad d’Apple.

L’entreprise s’attaque pour cette fin d’année aux AirPods, ces écouteurs sans fil intra-auriculaires d’Apple, en commercialisant ses AirDots. Avec un prix de lancement sous la barre des 70 euros (mais disponibles aux alentours de 30 euros) ils sont 100 euros moins chers que ceux vendus par la firme de Cupertino. Si Xiaomi réussit à proposer des appareils assez convaincants dans la majorité des cas, bien que finalement assez différent dans l’expérience OS et logicielle que sa source d’inspiration, voyons de quoi ces premiers intras sans fil en retourne.

Xiaomi livre ses AirDots avec un packaging regroupant l’essentiel : la fameuse paire d’écouteurs intra-auriculaires, son petit étui de rangement qui fait également office de station de recharge, un câble micro USB, deux paires d’embouts de taille différente en silicone de rechange et un manuel d’utilisation.

La première chose que l’on remarque, c’est son choix de design finalement assez différent des AirPods. Même si on retrouve effectivement un style des plus épurés et un coloris blanc, leur forme n’a elle rien à voir : les AirDots sont plus petits et optent pour une forme plus régulière, allongée avec des bords arrondis. Légers, ils pèsent chacun 4,2 grammes. Leur surface tactile permet de contrôler le volume audio, de répondre à un appel et de changer de morceau de musique. Les embouts en silicone viennent se loger facilement dans les oreilles. Ils ont aussi l’avantage d’être confortables et de vite s’oublier. Le bon point, c’est que Xiaomi a ajouté dans le packaging deux autres paires de coussinets en silicone avec des tailles différentes pour s’adapter au mieux à tous les utilisateurs. Cette possibilité a son importance, nous y reviendrons dans la partie dédiée à la qualité sonore.

Les AirDots au meilleur prix

[nextpage title= »Fonctionnalités »]Les AirDots fonctionnent grâce à une connexion Bluetooth 5.0. Ils peuvent cependant être appareillés avec des smartphones ou autres bénéficiant d’une version de technologie sans fils plus ancienne. Sachez que profiter des deux côtés du Bluetooth 5.0 offre une très bonne stabilité et qui plus est une consommation d’énergie mieux maîtrisée. Rien de plus simple pour les lier, activez la recherche de nouvel appareil par Bluetooth sur votre téléphone, appuyer longuement sur les écouteurs pour les activer et en quelques secondes, ils clignotent et le tour est joué. Les instructions et la validation de cette étape émises depuis les haut-parleurs intégrés sont en chinois : notre test repose sur une version chinoise du produit, on imagine que s’ils sortent dans l’hexagone, la langue choisie sera le français ou au moins, l’anglais. En une semaine d’utilisation, je n’ai pas eu besoin de procéder une nouvelle fois à un appareillage avec mon smartphone.

La surface tactile réagit en fonction du nombre ou du temps d’appui de votre doigt sur celle-ci : il n’existe pas plusieurs zones ou boutons dédiés à une action particulière. Peu importe l’écouteur, les deux accueillent les mêmes contrôles tactiles. Eh oui, ils peuvent être utilisés indépendamment l’un de l’autre. Les commandes répondent sans problème, même s’il ne faut pas s’attendre à une réactivité de feu. Pour lancer la lecture d’une musique ou mettre en pause, un simple petit tapotement suffit. Répondre à un appel de relève simple, il faut appuyer une seule fois et pour le décliner, un maintien d’une seconde est nécessaire. Impossible cependant de passer d’une track à une autre ou de régler le volume comme c’est le cas sur les AirPods.

Ils ont une compatibilité avec l’assistant personnel de Xiaomi mais aussi Google Assistant, ce qui permet d’accéder à la commande vocale. Pour y accéder, il convient d’appuyer deux fois sur l’un des écouteurs. Bonne surprise, ça fonctionne très bien ! Vous pouvez ainsi lui demander de changer la musique, d’augmenter le son, etc.

[nextpage title= »Autonomie et Qualité Audio »]Xiaomi estime que ses AirDots, dotés d’une batterie de 40 mAh, peuvent lire en continu des musiques pendant 4 ou 5 heures. Cela s’est vérifié, en effet à l’usage. Comme les écouteurs sont indépendants l’un de l’autre, vous pouvez donc au besoin doubler ce temps. Grâce à un système aimanté, les écouteurs se glissent très facilement dans le boîtier qui sert de recharge. Pratique, ce dernier tient sans le moindre problème dans la poche et sa batterie peut tenir 12 heures avant de devoir le brancher via le câble micro USB.

Si Xiaomi a la capacité de baisser drastiquement le prix de cette technologie par rapport à Apple, c’est bien parce qu’elle a fait naturellement quelques concessions. Et ces dernières impactent la qualité audio. Le haut-parleur stéréo de 7,2 mm placé à l’intérieur intègre la technologie True Wireless Stereo censée améliorer la qualité du son. Sans être catastrophique ou inaudible, la comparaison fait tout de même un peu mal.

Pour une utilisation optimale, un conseil : trouvez la bonne taille des embouts. Xiaomi en propose dans le paquet des petits, des médiums et des plus larges. En troquant les moyens basiques avec les plus petits, mon expérience s’est améliorée. Le son se trouve mieux contenu, et la dynamique honorable. Mais les aigus et la basse sont plus que médiocres. On évitera d’écouter du métal par exemple, pour le bien de ses oreilles… Pour les appels aucun problème, les conversations sont confortables.

[nextpage title= »Où les acheter et Galerie Photo »]Les AirDots de Xiaomi ne sont pas encore commercialisés en France. En Chine, ils affichent un tarif de 199 yuans, soit environ 25 euros hors taxes. Ce type de produit devraient se multiplier dans les mois à venir : d’autres marques ont décidé de lancer leur propres intras 100 % sans fil comme Huawei et sa filiale Honor. Google et Amazon y songeraient également. Apple travaille déjà de son côté sur une toute nouvelle version de ses AirPods. À surveiller !

Les AirDots au meilleur prix

 

 

Notre avis

Les AirDots de Xiaomi incarnent une alternative intéressante aux AirPods d'Apple. Beaucoup moins cher, de 100 à 140 euros selon les offres, ils rendent accessibles ce nouveau mode d'écoute totalement nomade, discret, endurant et ergonomique. Mais pour atteindre un prix si bas, il faut indéniablement faire une croix sur une excellente qualité audio. Néanmoins, ils peuvent répondre à des besoins spontanés comme le besoin de se passer de l'encombrement d'un casque et effectuer des conversations téléphoniques tout en maintenant une liberté de mouvement appréciable.

Les plus
Les moins
  • Google Assistant compatible pour plus de fonctionnalités sans sortir son smartphone
  • Une bonne autonomie et un système pratique
  • Ergonomiques
  • Fonctionnalités tactiles peu nombreuses
  • Qualité audio qui trouve ses limites