Test

[Test] The Legend of Zelda : Twilight Princess HD – Refait, mais pas parfait

Par Corentin le

Ce n’est certainement pas le Zelda le plus culte, mais il n’en reste pas moins un épisode très solide. The Legend of Zelda : Twilight Princess, ce fameux épisode sorti à cheval entre la Wii et la GameCube, cristallisait l’envie d’une partie de la communauté qui voulait un Zelda réaliste, dans la veine d’un Ocarina of Time. Mais tout ça, vous le savez déjà, car vous avez lu mes impressions sur Twilight Princess écrites il y a quelques semaines.

WiiU_ZTPHD_9

Et s’il ne faut pas se voiler la face sur la caractéristique «bouche trou de calendrier Wii U désespérément vide » de ce Twilight Princess HD, on peut quand même rester un peu circonspect sur la qualité finale de ce portage. N’y avait-il pas moyen de rendre le jeu encore plus beau ? Le prix d’une telle réédition est-elle justifiée ? Voyons quand même ce qu’apporte cette refonte qui se révèle finalement plutôt légère.

[nextpage title= »- Un changement peu perceptible -« ]

Cassons le suspense tout de suite, cette version HD de Twilight Princess ne déclenche aucun « wow effect ». Le jeu n’est pas laid et il est surtout en HD, mais il sent quand même un peu la naphtaline dans certaines modélisations et certaines textures un peu datées. La plupart ont cependant été affinées. Par moment, certains éléments font même presque trop propres par rapport au reste des environnements. On notera notamment le ciel arborant de très jolis nuages blancs, et puis, dès qu’on remet le nez dans les paysages, c’est le dur retour à la réalité : on joue bel et bien à un jeu qui fête ses 10 ans cette année.

WiiU_ZeldaTP_2

Évidemment, du point de vue de la direction artistique, certains choix effectués en 2006 restent encore assez pertinents en 2016. On évoquera notamment tout ce qui est lié aux créatures du crépuscule, que ce soit par leur design ou par toute l’ambiance sonore qui les entoure. Le monde d’Hyrule offre toujours de jolies couleurs et de belles variétés de décors. Entre les forêts touffues, l’immense plaine, le lac, les montagnes, les ruines, les abysses engloutis, le désert, on peut dire que Twilight Princess nous fait toujours autant voyager.

WiiU_ZeldaTP_1

On peut toujours se dire que les Australiens de Tantalus Media ont fait ce qu’ils pouvaient avec un jeu pas forcément facile à améliorer à la base, mais quand on voit ce que la communauté de moddeurs parvient à faire avec l’émulateur Dolphin et un pack de textures HD, on se dit quand même que la refonte aurait pu être bien plus profonde. On est très loin du magnifique travail de Grezzo sur Ocarina of Time et Majora’s Mask, deux jeux où de nombreux petits détails ont été ajoutés, où le moteur graphique (bien plus daté, certes) a complètement été revu. Avec Majora’s Mask 3D on avait bien un remake, ici, on est bien sur du portage.

WiiU_ZeldaTP_3

L’optimisation n’est même pas particulièrement au rendez-vous. Tant que vous jouerez sur votre écran de télévision, tout ira bien. Mais dès que vous jouerez uniquement sur le gamepad, attendez-vous à des ralentissements réguliers et parfois assez sévères. Pour un jeu GameCube qui ressort sur Wii U, vous conviendrez que ça fait un peu tache. On notera également de menus bugs graphiques et quelques caméras qui deviennent un peu folles par moment. Dans l’absolu, ça n’est pas grave, mais encore une fois, ça ne fait pas très propre.

[nextpage title= »- Les plus de cette version HD – »]

À l’instar de The Wind Waker HD, Twilight Princess HD propose un mode héroïque. Ce qui est en soit une très bonne chose compte tenu de la relative facilité du jeu original. Pour rappel, le mode héroïque est un mode dans lequel les cœurs n’apparaissent pas et dans lequel les ennemis provoquent le double de dégâts. Le seul moyen de récupérer de la vie viendra donc de l’environnement (comme les fontaines qui rendent petit à petit de la vie), des potions ou autres produits que l’on conserve dans son flacon, à moins qu’on ait la chance de tomber sur un fragment de cœur qui vous rendra toute la barre de vie. Chose amusante, jouer en mode normal vous fera évoluer sur la map de la version GameCube (avec le lac Hylia à l’ouest et un Link gaucher) et jouer en mode héroïque vous fera au contraire jouer dans la version Wii qui en était la version miroir (avec un Link droitier, donc).

WiiU_ZeldaTP_5

Seul problème, ce mode héroïque n’est pas réellement compatible avec certaines phases du début du jeu où Link est coincé, transformé en loup, et ne peut pas utiliser d’objet. Ainsi, au moment de commencer une de ces phases, vous savez que vous êtes condamnés à continuer l’aventure avec le peu de vie qui vous reste sans aucun moyen (ou si peu) d’en récupérer. L’impression qui en ressort est malheureusement de la frustration, car on aura beau avoir conservé une potion dans son inventaire, il sera impossible de l’utiliser. Certains petits défauts de Twilight Princess ont également été corrigés. Vous démarrerez l’aventure avec une bourse de 500 rubis (contre 300 auparavant) ce qui évitera de gâcher les rubis que vous trouverez en abondance dans les niveaux. Il me semble également que la vitesse d’escalade de Link a été quelque peu augmentée. Quand on joue sur son téléviseur, il faut quand même bien reconnaître que la mablette est agréable et qu’avoir un œil permanent sur la carte ou l’inventaire fait gagner un temps non-négligeable. Cela reste cependant le service minimum pour un jeu Wii U. Un bouton bien pratique a toutefois été ajouté et permet de passer de la forme humaine à la forme de loup d’une seule pression. Intéressant, mais inutilisable si on joue sans téléviseur.

WiiU_ZTPHD_6

Wii U oblige, les fonctionnalités Amiibo et Miiverse sont également de la partie. Certains coffres autrefois remplis de rubis offrent maintenant de magnifiques tampons pouvant figurer dans les publications Miiverse. Quant aux Amiibos, ils vous donneront un coup de main ponctuel en les posant sur le lecteur NFC. Les figurines Link et Link Cartoon vous permettent de refaire le plein de flèches. Les figurines Zelda et Sheik rétabliront vos cœurs et la figurine Ganondorf vous proposera un défi encore plus corsé en doublant les dégâts reçus jusqu’à la fin de la partie (notez que cet effet se cumule avec le mode héroïque). Ne possédant pas la statuette Link loup, nous n’avons pas pu essayer ce fameux donjon qu’elle débloque. Mais dites-vous qu’il s’agit d’une autre caverne de l’Ordalie (succession de salle avec des monstres de plus en plus puissants à l’intérieur).

The Legend of Zelda Twilight Princess HD, sur Wii U, à partir du 4 mars
NB : Les visuels qui illustrent notre test sont des visuels éditeur

WiiU_ZTPHD_8

Notre avis

Twilight Princess HD n’apporte pas suffisamment de révisions pour justifier les 50 euros qu’il vous demandera. Clairement le plus faible des remakes de Zelda qui ait été fait depuis Ocarina of Time 3D, il est triste de voir que c’est sur cet épisode en particulier qu’un tel manque d’inspiration tombe. Twilight Princess, que ça soit dans sa version originale ou dans sa version HD restera finalement assez peu mémorable. Dommage, car s’il n’est pas le meilleur des Zelda, il reste malgré tout un bon jeu, avec quelques donjons très inspirés et quelques séquences très jouissives. Espérons maintenant que Zelda Wii U/NX sache apporter le renouveau dont la série a tant besoin.

6.5 / 10