Test

[Test] Xiaomi POCO M3 : une autonomie complètement folle

Smartphone

Par Gabriel Foffano le

Le Xiaomi POCO M3 est un téléphone entrée de gamme qui propose le strict minimum pour un prix attractif, selon la version que vous choisirez. Le constructeur a tout misé sur l’autonomie avec une batterie de 6 000 mAh et sur…

Initialement sorti le 25 novembre 2020, Xiaomi a sorti un smartphone avec une batterie complètement folle de 6 000 mAh. Quelques semaines avant ce test, nous avons pu faire une première prise en main du Xiaomi POCO M3. Le constructeur annonce qu’il devrait tenir cinq jours avec une utilisation plutôt classique. Une statistique qui pourrait faire monter ce smartphone dans le podium d’autant plus qu’il est vendu aux alentours des 150 euros en France.

 Xiaomi POCO M3
Écran- Ecran IPS Dot Drop de 6,53" ;
- Définition Full HD+ 1080 x 2340 ;
- Densité de 395 ppp ;
- Format 19,5:9 ;
- Gorilla Glass 3 ;
- Encoche type goutte d'eau ;
- Certification TÜV Rheinland Faible Lumière Bleue ;
- Mode Lumière du soleil.
Design- Coque unibody en plastique
SoC et GPU- Qualcomm Snapdragon 662 ;
- 11nm ;
- Octo-Core ;
- GPU Adreno 610.
Mémoire- 4Go de RAM en LPDDR4X
- 64Go en UFS 2.1 ou 128Go en UFS 2.2
- Port Mémoire MicroSD jusqu'à 512 Go.
Coloris- Noir intense ;
- Bleu Glacier ;
- Jaune POCO.
Appareil Photo- Trois appareils photo, le principal avec un capteur 1/2" de 48 Mégapixels, un macro de 2 Mégapixels et un capteur dédié au portrait de 2 Mégapixels
- Objectif grand angle avec une ouverture de F/1.79
- Objectif Portrait avec une ouverture de F/2.4
- Objectif Macro avec une ouverture de F/2.4

- Reconnaissance de Scène
- Mode Nuit
- Enregistrement de vidéos jusqu’en 1080p/30fps
- Enregistrement de ralentis jusqu'en 1080p/120fps

- Appareil photo frontal grand angle avec un capteur de 8 Mégapixels et une ouverture de F/2.05
Audio- Haut-parleurs stéréo ;
- Prise jack 3,5mm.
Batterie- Batterie de 6000 mAh ;
- Recharge rapide 18W.
Connectivités- USB Type-C (USB 2.0) ;
- Capteur d'empreintes physique sur la tranche ;
- Bluetooth 5.0 ;
- GPS, GLONASS, A-GPS ;
- Wifi 5 (ac) ;
- 4G LTE ;
- 2x nanoSIM ;
- Accéléromètre, Gyroscope, Magnétomètre, Podomètre ;
- Capteur de luminosité, de proximité ;
- Radio FM.
Logiciel- Android 10 ;
- MIUI 12 for POCO.
Taille et Poids- 162,3 x 77,3 x 9,6 mm ;
- 198 grammes.
Prix de lancement- 129 euros (64Go) ;
- 149 euros (128Go).
Date de Disponibilité25 novembre 2020

Design et ergonomie

Lors du déballage du Xiaomi POCO M3, nous sommes confrontés à un smartphone très imposant ce qui une fois en main n’est pas très agréable de prime abord, mais c’est une question d’habitude. Par la suite, la texture en similicuir de la face arrière en polymère nous a interpelé et charmé. Celle-ci est très agréable au toucher et apporte un côté luxueux pour un smartphone entrée de gamme. Xiaomi livre une coque transparente pour le protéger, mais enlève ce côté prémium et épaissit par la même occasion le smartphone.

Test du Xiaomi POCO M3
Crédit JdG

Le reste du téléphone est quant à lui un peu plus classique avec les boutons volumes et Power sur le côté droit. D’ailleurs, le bouton Power s’agrémente d’un capteur d’empreinte digitale qui n’est pas très réactif, mais reconnaît très bien l’empreinte digitale même avec les mains mouillées. La barre qui pour fonction d’augmenter ou de baisser le volume est un peu trop large, il faut sans cesse bouger sa main pour accéder au bouton pour l’augmenter. Une barre un peu moins large aurait permis d’améliorer l’ergonomie du smartphone.

Sur le bas se trouvent le port USB-C, un haut-parleur ainsi que le microphone. La partie haute se compose d’un port mini jack 3,5 mm, un autre haut-parleur et pour fini un autre microphone. Après quelques jours d’utilisation, la dextérité s’est améliorée afin de dompter la taille du Xiaomi POCO M3, mais le résultat n’est pas optimal. Les finitions sont un peu trop grossières, les coins sont trop arrondis et empêchent de tenir correctement le smartphone. Même si la coque gâche un peu le look du POCO M3, mettez-en une par précaution.

Crédit JdG

Un écran de 6,53 pouces

Dans un premier temps, sachez que l’écran de ce Xiaomi POCO M3 possède la certification TÜV Rheinland. C’est une technologie qui permet de réduire nativement la lumière bleue projetée par l’écran donc abime moins les yeux. C’est un point important à citer étant donné que nos yeux sont sans cesse sur un écran (ordinateur, smartphone, tablette ou télévision). Ce réglage est disponible depuis « Réglage > Affichage > Mode Lecture » ce monde viendra ajouter une teinte jaune.

Si vous avez besoin d’un téléphone avec un écran OLED 4K avec un taux de rafraichissement de 90 Hz, passez votre chemin. Xiaomi a décidé d’intégrer un écran LCD de 6,53 pouces avec une résolution Full HD+ (1080 x 2340) et un taux de rafraichissement de 60 Hz. L’encoche en forme de goute d’eau sur la partie haute du smartphone loge la caméra selfie. Le POCO M3 possède un écran avec des caractéristiques très standard, mais qui possède tout de même une bonne colorimétrie et un bon contraste grâce notamment au mode auto. Vous pourrez retrouver les différentes balances en suivant ces étapes « Réglage > Affichage > Schéma de couleur ».

Pour finir, cet écran souffre d’un léger manque de luminosité en plein soleil, la lecture d’une vidéo ou d’un article sera compliquée, mais l’option « Mode Lumière de soleil » viendra booster un peu la luminosité, pour accéder à ce réglage il faut se rendre dans « Réglage > Affichage > Niveau de luminosité > Mode lumière du soleil ». Pour l’activer, vous devrez désactiver la luminosité automatique.

Un Snapdragon 662 perfectible

Xiaomi a décidé d’intégrer un Snapdragon 662 de Qualcomm dans son POCO M3. Un SoC qui possède huit cœurs qui sont répartis en deux. La première partie permet de gérer les tâches gourmandes. Elle possède de quatre cœurs Kryo 260 Gold cadencés à 2 GHz gravés à 11 nm. Ces cœurs sont semblables aux Cortex-A73. La seconde partie gère tout ce qui demande moins de ressource. Elle s’agrémente de quatre cœurs Kryo 260 Silver cadencés à 1,8 GHz.

Le Snapdragon 662 s’accompagne de 4 Go de mémoire vive en LPDDR4X. Ce duo est notamment efficace pour l’utilisation du smartphone pour des tâches classique. L’expérience est fluide même s’il patauge un peu dans la soupe dès que nous changeons rapidement d’application. Il ne faut pas oublier que nous avons là un smartphone entrée de gamme à 169 €. Là-dessus vient s’ajouter 64 Go de stockage interne en UFS 2.1 (ou 128 Go en UFS 2.2). Vous pouvez ajouter un dispositif de stockage comme un microSD afin d’augmenter les capacités de stockage jusqu’à 512 Go. Au quotidien, il pourra largement suivre vos besoins, mais l’OS est un peu fastidieux.

MIUI 12

La configuration de MIUI 12 for POCO reste semblable aux autres OS. Vous devrez connecter vos comptes Xiaomi et Google pour utiliser la totalité des services proposés par le Xiaomi POCO M3. Après quelques minutes de configuration, nous tombons nez à nez avec un OS très classique qui reste personnalisable avec différents packs d’icônes, fond d’écrans et thème. Vous retrouverez des applications préinstallées comme Facebook, LinkedIn, TikTok, les applications Google et celles de Xiaomi.

En ce qui concerne les paramètres, autant chercher une aiguille dans une botte de foin. La navigation dans les paramètres est fouillis, ce qui ne facilite pas la tâche. Sans oublier les ralentissements causés par le manque d’optimisation de l’OS. Il faut tout de même noter que MIUI 12 for POCO possède un mode sombre natif ainsi que la navigation par geste.

De plus, cet OS diffuse un nombre incalculable de publicités que ça soit dans les applications natives ou dans les dossiers avec des suggestions d’applications. Les téléchargements d’applications sont systématiquement analysés même si celles-ci proviennent du Google Play Store. D’ailleurs, cet antivirus vient couper vos actions dès que l’application s’installe avec une jolie publicité en bas. L’application de nettoyage possède beaucoup trop de publicité. MIUI = Publicité ?

Le manque d’optimisation et les publicités nous ont fait opter pour le lanceur Nova qui est beaucoup plus ergonomique et simple d’utilisation que lanceur OPPO. Il ne viendra pas exclure les analyses de l’antivirus, mais l’interface est beaucoup plus agréable à utiliser.

Gaming

Nous avons téléchargé deux jeux afin de tester la vélocité des composants à savoir : le Snapdragon 622, les 4 Go de mémoire vive ainsi que le GPU Adreno 610. En ce qui concerne les jeux, nous avons choisi : Call of Duty Mobile et League of Legends Wild Rift en mettant les graphismes « moyen » pour éviter tout ralentissement, car nous avons subi quelques ralentissements en « élevé ». Le Xiaomi POCO M3 s’en sort très bien et suffira largement pour jouer. Jouer est un réel plaisir grâce notamment à l’écran de 6,53 pouces et le mode Game Turbo qui vient améliorer les performances du POCO M3.

Audio

Ce Xiaomi POCO M3 possède deux haut-parleurs afin d’apporter un son stéréo lorsque vous écouterez une vidéo sur YouTube. Lors de nos différentes phases d’écoutes, nous avons remarqué quelques petits soucis. Les haut-parleurs ont tendance à tirer vers des aigus avec un peu de médium laissant complètement de côté les basses. Ils seront suffisants pour regarder rapidement une vidéo sur YouTube ou TikTok. Cependant, si vous souhaitez une meilleure expérience lorsque vous regarderez des films ou séries sur Netflix, nous vous conseillons d’utiliser des écouteurs sans-fil comme les Divacore Antipods 2 ou un casque tel que le Sony WH-1000XM4.

Photographie

En ce qui concerne la partie photographie, le Xiaomi POCO M3 possède trois objectifs photo à l’arrière. Un capteur principal pour le grand-angle de 48 mégapixels avec une ouverture f/1,79. Un second objectif pour la macro de deux mégapixels avec une ouverture f/2,4. Le dernier quant à lui est un objectif pour le mode portrait de deux mégapixels avec une ouverture à f/2,4. La partie à l’avant est gérée par un objectif de 8 mégapixels avec une ouverture f/2,05. L’objectif grand-angle réalise des photos exploitables si les conditions ci apprêtes. Il ne faudra pas être pointilleux sur la colorimétrie et sur le contraste des photos. Pour rappel, nous avons là un smartphone entrée de gamme à 169 €.

Crédit JdG / Modules photos du POCO M3

Là où le téléphone tire son épingle du jeu, c’est grâce au mode 48 mégapixels. Celui-ci vous apportera un peu plus de détail que le mode photo classique sans pour autant être au niveau d’un smartphone haut de gamme. Le mode portrait créera un effet bokeh convenable autour du sujet. Le mode macro manque quant à lui de précision. Xiaomi propose dans le POCO M3 un mode nuit qui permet d’avoir des photos un peu plus lumineuses, mais la qualité n’est pas au rendez-vous. Pour les personnes qui souhaitent réaliser des vidéos, il faudra se contenter d’une résolution de 1080p 30 images par seconde.

Connectivité

Le smartphone de Xiaomi embarque tout ce qu’il y a de plus classique. Nous retrouvons là un modem 4G, le Bluetooth 5,0 ainsi que le wifi (802,11 ac + MIMO). Pour les personnes qui souhaitent un smartphone compatible avec le réseau 5G, passez votre chemin. Nous avons comparé le temps de téléchargement d’une application depuis un réseau Wifi puis le réseau 4G avec le Xiaomi POCO M3, le Realme 7i ainsi qu’un iPhone XS. Nous avons téléchargé la même application sur les trois smartphones (Speedtest). Le premier qui a fini de télécharger et d’installer l’application est l’iPhone XS suivi très prêt par le Realme 7i et quelques secondes plus tard, le POCO M3 qui est quant à lui à la traine à cause notamment de l’analyse et de certains ralentissements système pendant le téléchargement.

Autonomie

Le Xiaomi POCO M3 possède une batterie de 6 000 mAh. D’autres constructeurs proposent une capacité de batterie similaire comme le Realme 7i par exemple. Que penser de l’autonomie de ce smartphone ? Alors, le constructeur annonce une autonomie de cinq jours pour une utilisation légère, soit recevoir des SMS, passer des appels et naviguer un peu sur internet. Xiaomi a d’ailleurs annoncé deux jours d’autonomie avec une utilisation intensive.

De notre côté, nous jugeons notre utilisation comme classique voir légère étant donné que nous avons notre téléphone personnel à côté. La batterie a tenu une semaine approximativement avec notre utilisation, un résultat très convaincant ! Chapeau ! Nous avons par la suite testé le POCO M3 de façon intensive et là encore les promesses sont respectées. Le temps de deux jours annoncé par Xiaomi est véridique. Néanmoins, le smartphone pourrait tenir beaucoup plus grâce à une meilleure optimisation logicielle et hardware.

Grosse batterie, gros temps de chargement

Bien que Xiaomi propose un chargeur de 22,5 watts en USB-C pour recharger le POCO M3, le smartphone bridera la charge à 18 watts. C’est dommage d’autant plus qu’il faudra un peu moins de trois heures pour le recharger de 1 % à 100 %. Un temps qui ne surprenant pas étant donné que le smartphone possède une batterie de 6 000 mAh.

Crédit JdG

Où l’acheter

Le prix officiel du POCO M3 est de 149,90 euros en France mais il est possible de l’avoir bien moins cher actuellement.

Notre avis

En conclusion, nous retrouvons là un smartphone entrée de gamme qui vaut la peine d’être acheté. Le Xiaomi POCO M3 n’est pas ce qui ce fait de mieux à l’heure actuelle, surtout dans son segment. Il est rattrapé par certains téléphones. Néanmoins, si vous n’êtes pas pointilleux quant à la puissance, l’audio et l’écran. Ce smartphone pourra devenir un excellent compagnon pendant de nombreuses années d’autant plus que l’OS est souvent mis à jour.

7 / 10
Les plus
Les moins
  • Le prix
  • La dalle de 6,53 pouces
  • Une bonne colorimétrie
  • Une résolution Full HD+
  • L’objectif grand-angle de 48 mégapixels
  • Une batterie de 6 000 mAh
  • Des haut-parleurs stéréos
  • Des finitions un peu grossières
  • Un taux de rafraichissement de 60 Hz
  • Un SoC qui peine à suivre certaines tâches demandées
  • Un OS mal optimisé et infesté de publicités
  • Enregistrement vidéo bridé à 1080p 30 images par seconde