Huawei Mate 30 : Comment suivre la conférence de lancement ?

Smartphone

Par Amandine Jonniaux le

Avec une conférence officielle prévue aujourd’hui, Huawei entend bien mettre un terme aux leaks et aux rumeurs, en présentant une bonne fois pour toutes son nouveau catalogue pour la fin de l’année 2019. 

Crédits : Evleaks

Après un premier leak autour du Mate 30, puis un autre, plus récent concernant les quelques accessoires et objets connectés qui viendront étoffer son catalogue de la fin de l’année 2019, Huawei s’apprête (enfin) à lever le voile sur les rumeurs. Une conférence qu’on attend sans grande surprise pour la marque chinoise, mais qui devrait tout de même être l’occasion de présenter officiellement les Mate 30 et Mate 30 Pro, nouveaux modèles haut de gamme à faire leur arrivée sur le marché international, et dont les capteurs photo s’annoncent déjà très performants. Les accessoires connectés ne devraient pas être en reste, puisque le constructeur profitera de l’évènement pour présenter sa nouvelle montre connectée Huawei Watch GT2, ainsi que ses écouteurs true wireless Freebuds 3, dont les premiers détails ont d’ores et déjà été présentés à l’IFA de Berlin. Une tablette convertible et un tracker d’activité seraient également au programme si l’on en croit les dernières fuites. Enfin, dernier appareil connecté attendu pendant la conférence, la mystérieuse Huawei TV, qui signerait une arrivée assez étonnante au sein du catalogue de la marque, malgré de nombreux indices et leaks allant dans ce sens.

Attendue pour le 19 septembre (aujourd’hui) à partir de 14 heures en France, la conférence qui se tiendra à Munich sera accessible directement depuis la page YouTube officielle de Huawei, ou juste ici, via le flux intégré à cet article. Parallèlement à l’annonce de ces nouveaux appareils, la marque devrait aussi profiter de l’événement pour évoquer longuement Harmony OS, son système d’exploitation maison destiné à remplacer Android sur ses futurs appareils connectés. À noter que pour le moment, les smartphones ne devraient pas être concernés par ce changement d’OS même s’ils seront privés des différents services Google.