Canal+ pourrait être le seul à diffuser Disney+ à son arrivée en France

Cinéma

Par Remi Lou le

Partenaire de longue date de Disney, Canal+ serait actuellement en discussion avec la firme américaine pour s’arroger les droits exclusifs de Disney+, le service de SVOD prévu pour l’année prochaine dans l’Hexagone.

Canal+ compte bien s’imposer comme un acteur de choix dans la guerre du streaming qui se prépare avec l’arrivée d’une foule de nouveaux services. Si la chaîne cryptée française a déjà intégré récemment Netflix à son bouquet, Canal+ pourrait aller encore plus loin en s’arrogeant des droits exclusifs de diffusion de Disney+, le futur service de streaming de la firme de divertissement américaine.

Comme le rapporte la Lettre A, Canal+ serait en pourparlers avec Disney afin d’obtenir un accord pour obtenir les droits de diffusion exclusifs du service de streaming en France. La chaîne cryptée pourrait alors intégrer Disney+ à son bouquet qui comprend déjà son propre service, Canal+ Série, mais aussi Netflix. L’information ne semble pas si farfelue, étant donné que Canal+ et Disney sont déjà plutôt proches. La chaîne française diffuse en effet plusieurs chaines de Disney dans ses offres, comme Disney Channel, Disney XD ou encore Disney Cinema, et l’intégration de Disney+ à ses bouquets pourrait venir se greffer à l’accord existant. Selon la Lettre A, Disney+ serait intégré « à la fois sous forme d’option payante et dans des offres couplées avec la chaîne cryptée. Dans ce dernier cas, Disney+ serait proposé pour seulement quelques euros supplémentaires à presque tous les abonnés de la chaîne cryptée. »

De là à obtenir une exclusivité dans l’Hexagone, ce serait un coup de maître pour la filiale de Vivendi, qui gagnerait à coup sûr en attractivité dans un paysage audiovisuel de plus en plus dominé par le streaming. Le service de Disney est en effet très attendu. S’il débarque dès le 12 novembre prochain aux États-Unis, il faudra attendre l’année prochaine pour profiter des innombrables contenus de Disney en streaming dans l’Hexagone.