Activision Blizzard coupe les ponts avec GeForce Now, le service de cloud gaming de Nvidia

Jeux Vidéo

Par Remi Lou le

Nvidia vient d’annoncer que Activision Blizzard se retire de GeForce Now. Tous les titres de l’éditeur vont ainsi disparaitre de la plateforme de cloud gaming.

Crédits : Nvidia

Annoncé comme l’un des grands concurrents de Google Stadia sur le secteur du cloud gaming, GeForce Now de Nvidia est désormais disponible depuis quelques jours pour les joueurs. Visiblement plus abouti que son principal concurrent, GeForce Now se targue d’être 4 euros moins cher que Stadia, et même d’offrir une version gratuite de son service, alors qu’on attend celle du service de Google depuis plusieurs mois. Malheureusement pour Nvidia, le service devra faire sans une grande partie de son catalogue, puisque Activision Blizzard vient de prendre la décision de retirer de sous titres de la plateforme.

De Call of Duty à Diablo en passant par Overwatch ou World of Warcraft, le catalogue de l’éditeur est considérable, et nul doute que son retrait de la plateforme de cloud gaming de Nvidia risque de faire tâche. Pour l’heure, nous ne connaissons pas les raisons de ce retrait. Nvidia précise simplement dans son communiqué que Activision Blizzard aurait lui-même demandé à disparaître de la plateforme. Cela est d’autant plus étonnant que l’éditeur faisait partie des premiers sur GeForce. Ses titres étaient même présents sur la plateforme dès les prémisses de la bêta.

GeForce Now : pas rentable pour les éditeurs ?

Si les raisons de ce retrait restent bien obscures, il laisse penser que le modèle choisi par Nvidia pour son service de cloud gaming pourrait bien ne pas être si rentable. Contrairement à Stadia, sur lequel il faut nécessairement acheter un titre, GeForce Now se connecte aux différentes plateformes comme Steam, par exemple, et vous laisse streamer les jeux que vous vous étiez précédemment procurés. Forcément, le service se montre bien moins rentable de cette manière, puisque, pour les éditeurs, cela suppose que le titre peut très bien être procuré par des moyens détournés, comme au moyen de clé PC à prix cassé, et pas directement au prix fort comme cela sera nécessairement le cas sur Stadia. Pour les éditeurs, cela représente certainement un manque à gagner considérable, et c’est peut-être la raison du retrait d’Activision Blizzard, même si, rappelons-le, l’éditeur n’a fait aucune déclaration à ce sujet.

Afin de faire passer la pilule, Nvidia précise toutefois dans son communiqué que son catalogue devrait prochainement passer à 1500 titres. Pour l’heure, le service en compte beaucoup moins, même s’il faisait office de plateforme de cloud gaming avec le catalogue le plus fourni à son lancement, soit plus de 400 jeux. Avec le départ de Activision Blizzard, il faudra hélas revoir ce chiffre à la baisse.

PowerLead- Manette pour iOS...
  • 🎮【Large compatibilité】Permet de jouer aux jeux si le Wireless est activé sur les...
  • 🎮【Plaisir de jeu réaliste】 vibration Rumble, contrôles de mouvement, soutien à...
  • 🎮【Bouton précis】Fonction turbo et rocker de haute précision L1/L2 . Elle peut...
  • 🎮【Contrôle Bluetooth sans fil】Avec la technologie de transmission sans fil, vous...