Pas d’application Grooveshark sur Windows Phone

Android

Par Membre rédacteur le

Si les possesseurs de terminaux Windows Phone s’interrogeaient sur la date de lancement d’une application native Grooveshark, sachez que la société a fait savoir, par le biais de son community manager que cela n’arriverait pas.

Grooveshark est un service de streaming de musique en ligne dont nous vous avions déjà parlé dans notre comparatif ici, l’un des reproches que nous avions formulés à l’époque était l’absence d’application native sur les terminaux iOS et Windows Phone. Vous avez été nombreux à nous préciser (à raison) qu’une version HTML 5 était disponible et rendait parfaitement utilisable le service sur tous les terminaux bénéficiant d’un navigateur compatible. Non content de proposer son service au travers d’une WebApp, la société avait également lutté afin de distribuer son application sur l’Appstore avant de se rabattre sur son pendant officieux à savoir Cydia, application donc réservée aux possesseurs d’iPhones jailbreakés.

L’application Grooveshark à l’heure actuelle est disponible sur Android,iPhone,BlackBerry et même webOS. Puisque l’objectif est de séduire un public toujours plus large, les utilisateurs Windows Phone étaient en droit de patienter avant qu’un portage ne soit réalisé pour leurs terminaux or cela ne semble pas être le cas.

Suite à un échange entre un utilisateur et le community manager de la société, il ne reste apparemment plus aucun espoir de voir débarquer une application native sur les terminaux sous Windows Phone 7 :

Merci de prendre le temps de nous écrire. Malheureusement, Grooveshark n’a pas l’intention de développer [une application] Windows Phone 7. Nous sommes désolés.

Espérons que cette décision n’est que temporaire surtout étant donné les récentes informations de portabilité des applications entre Windows Phone 7 et Windows 8, il serait dommage pour la société de se priver d’un tel tremplin et de ne voir qu’un retour sur investissement à court terme. Un peu de bonne volonté ne ferait pas de mal.

Source: Source