« Personne n’en a rien à f**tre de Mario » explique un ancien développeur malpoli de chez Sony

Par Corentin le

Il s’appelle Kenny Linder, il a été développeur chez Sony et il critique vertement la stratégie de Nintendo.

Mario stun

Ça se passe sur un thread de NeoGAF. La grande majorité du texte a été effacé, mais certains sites comme NintendoLife ont eu le temps de faire un petit copier/coller des familles.

Pour information, Kenny Linder a notamment travaillé sur Little Deviants qui est sorti il y a un peu moins de deux ans sur PS Vita. Et donc, il pense que Nintendo n’a pas eu le nez creux en sortant Super Mario 3D World en cette fin d’année.

Le sortir [Super Mario 3D World] le même jour que la PS4 en Europe n’était pas malin. Le pire, c’est que le jeu était probablement prêt à sortir dès octobre. Je pense que les boutiques spécialisées et le marché de manière générale vont pousser Nintendo vers la sortie qu’il le veuille ou non. Il risque maintenant de perdre de l’espace sur le présentoir.

[…]

Sortir Mario vendredi était vraiment la chose la plus stupide à faire. Il aurait pu sortir il y a des semaines. Je me demande si les joueurs qui avaient déjà acheté la Wii U (150 000 au Royaume-Uni) sont les mêmes qui ont acheté une PS4/Xbox One ? Ça pourrait expliquer les petites ventes cette semaine. Sinon, personne n’en a rien à f**tre.

C’est dit crûment, mais il y a sûrement un peu de vrai. Les ventes de Mario sont très décevantes par rapport à la très grande qualité du titre. Cependant, il y a fort à parier que le jeu se vendra sur le long terme. Les jeux Nintendo bénéficient toujours d’une « longue traîne ».

Quant à l’avenir de la Wii U — déjà difficile à trouver en Angleterre depuis que certains distributeurs l’ont carrément retiré de leur catalogue —, Kenny ne lui donne même pas 1 an.

Je reste toujours persuadé dans mon esprit torturé que la Wii U ne verra pas Noël, l’année prochaine.

N’exagérons rien. Une baisse de prix est si vite arrivée.

Source: Source
stopwatch < 1 min.