Facebook at work, le futur réseau social professionnel ?

Business

Par Elodie le

Sa place acquise et incontestée dans la sphère privée des particuliers, Facebook souhaiterait désormais s’attaquer aux entreprises, avec pour concurrent direct sur ce secteur, LinkedIn. Ce nouveau réseau social pour entreprises s’appelerait : Facebook at work.

facebook_at_work

Est-ce le départ des jeunes du réseau social, attirés par d’autres sirènes telles que Snapchat, qui a convaincu la firme de Menlo Park de se tourner vers les professionnels ? Quoiqu’il en soit, selon les indiscrétions du Financial Times citant des sources proches du dossier, Facebook aurait dans ses cartons une version pro de son célèbre réseau social.

Ce dernier aurait deux versants : l’un corporate permettant aux différents salariés d’une entreprises de « discuter avec des collègues […] et de collaborer à des documents ». Un réseau professionnel collaboratif dont le second versant permettrait également « de se mettre en relation avec des professionnels », à la manière de LinkedIn qui permet de se constituer un réseau pro (messages, fil d’actualité, recommandations, offres d’emplois, etc.)

La volonté affichée de la firme est de créer un Facebook pro similaire à l’original dans son interface (fil d’acutalité et caractéristiques) mais qui ferait le distinguo entre la sphère privée et professionnelle avec des profils pro et perso distincts. Comme le note très justement ZDNet, certaines sociétés ont tendance à bloquer l’accès à Facebook (et d’autres sites ou réseaux sociaux) à leurs salariés afin qu’ils restent concentrés sur leur travail. Avec ce réseau pro, Facebook récupérerait ainsi une part d’audience non négligeable et s’assurerait un taux d’engagement tout au long de la journée.

Zuckerberg_at_work
Zucky at work

Pas besoin de réfléchir bien longtemps pour deviner les deux principaux concurrents que Facebook trouvera sur sa route : LinkedIn (réseau pro) et Google Drive (pour le stockage).
Facebook ne cesse d’innover et de se diversifier, avec 1,35 milliards d’utilisateurs actifs par mois il ne s’agirait pas de tourner en rond et voir son audience se déliter progressivement à cause de nouveaux venus sur le secteur. Les jeunes font déjà l’école buissonnière, il ne s’agirait pas qu’ils donnent des envies d’ailleurs à d’autres. Ils ont donc lancé ‘Rooms’ (non sans s’attirer des critiques pour plagiat), proposé à leurs employées de congeler leurs ovocytes, lancé l’application VIP ‘Mentions‘, introduit ‘Save‘, racheté WhatsApp et testent encore une fonction permettant aux membres d’effectuer des achats en ligne via un bouton ‘Acheter’, etc.

« Nous allons continuer à nous préparer au futur en investissant agressivement, en connectant tout le monde, en comprenant le monde et en construisant la prochaine génération de plate-forme informatique », annonçait Mark Zuckerberg lors de la publication des chiffres du troisième trimestre.

Pas de confirmation ou d’infirmation du côté de Facebook pour le moment, la firme travaillant de manière « secrète » sur le projet. Néanmoins, Facebook testerait déjà ce nouveau réseau social au sein de plusieurs compagnies. Les salariés de la firme quant à eux l’utiliseraient depuis longtemps maintenant.

Source: Source