Apple Music compte 6,5 millions d’abonnés

Android

Par Elodie le

Le service de streaming musical d’Aplle compte 6,5 millions d’abonnés payants, ce qui le place en seconde position derrière Spotify mais devant Deezer et loin devant Tidal…

Apple_music_65_abonnés

Après des débuts chahutés (par la polémique Taylor Swift notamment) Apple Music peut s’enorgueillir de compter désormais 6,5 millions d’abonnés payants et 15 millions d’utilisateurs, 8,5 millions de personnes profitent encore des trois mois d’essais gratuits. Les premiers bénéficiaires ont vu leurs 90 jours d’essais gratuits se clôturer le 30 septembre.

C’est Tim Cook qui en a fait l’annonce lui-même, lundi 19 octobre, lors d’une conférence organisée par le Wall Street Journal : Apple Music « marche vraiment très bien ».

Ce chiffre place donc Apple Music directement à la 2e place des services de streaming, derrière Spotify, leader sur le marché, avec 20 millions d’abonnés (et 75 millions d’utilisateurs) et déjà devant Deezer (6,3 millions d’abonnés pour 16 millions d’utilisateurs) qui souhaite opérer une entrée en Bourse d’ici la fin de l’année.

La force de frappe du géant américain et l’implantation d’iTunes expliquent aisément ces très bons chiffres. De plus, l’intégration par défaut de l’application Apple Music devrait également offrir des perspectives intéressantes à la firme.

Après les débuts mouvementés d’Apple Music contesté par plusieurs acteurs du secteur, dont Spotify, Deezer & Co, qui dénonçaient une concurrence déloyale, additionnés à l’ouverture d’une enquête faisant suite à l’annonce du lancement de son service de streaming (la Commission européenne quant à elle n’a pas rassemblé les preuves suffisantes permettant d’établir une entente illicite entre Apple et les principales majors de l’industrie du disque), les ennuis semblent se dissiper et rien n’empêche Apple Music de prospérer.

C’est Jay-Z qui va être jaloux !

Apple Music est disponible sur iPhone uniquement pour le moment, au prix de 9€99/mois (14€99 pour l’offre familiale de 6 personnes), et Android d’ici l’automne.