[Hitomi] Le satellite perdu du Japon fait des pirouettes et envoie des messages

Science

Par Zacharia G le

Personne ne sait ce qui lui est arrivé. Le satellite japonais Hitomi, qualifié comme essentiel par les scientifiques pour découvrir les secrets de l’univers, a été retrouvé. Il reste cependant incontrôlable. Il part littéralement en vrille, tournant sans cesse sur lui-même. L’appareil a pour l’instant envoyé deux signaux à l’agence JAXA.

satellite-hitomi

L’agence spatiale japonaise, comme les scientifiques des 61 nations qui ont participé au projet, est soulagée d’avoir des nouvelles de son satellite, même si elle n’arrive pas encore à en reprendre le contrôle. Normalement, l’antenne de Hitomi est censée être tournée vers la Terre. Toutefois, la course actuelle du satellite (une rotation toutes les 23,5 secondes) filmée par l’astronome Paul Maley dans l’Arizona, empêche JAXA de lui envoyer les commandes nécessaires pour le récupérer.

Les deux messages envoyés par le satellite donnent néanmoins bon espoir aux scientifiques : Hitomi pourrait être récupéré. Personne ne sait encore toutefois ce qui a pu causer l’incident. Il n’aurait subi aucun impact, ce qui laisse penser qu’il s’agit tout simplement d’un dysfonctionnement, comme par exemple une fuite de gaz qui l’aurait propulsé et ainsi dévié.
Le Joint Space Operations Center (centre militaire américain, qui se focalise aussi sur les missions spatiales jointes) a en tout cas détecté cinq pièces de débris provenant de l’appareil.

hitomi-hangar

Avant de disparaître, Hitomi aurait transmis à la JAXA des données que ceux-ci qualifient de fabuleuses voire même “transformationnelles”. Sans doute en parleront-ils plus en détail plus tard, dans un communiqué officiel.
Le satellite est à la base censé observer des trous noirs et même nous en apprendre plus sur la naissance et l’évolution des galaxies, et ce en observant les rayons-X de manière très poussée. L’appareil est une belle innovation dans le domaine.
Reste à voir maintenant, s’il sera récupéré…

Source: Source