Microsoft travaille sur le stockage de données sur de l’ADN

Science

Par Pierre le

Stocker des données sur de l’ADN pourrait-il être une solution d’avenir ? En tout cas, Microsoft va se pencher sur la question. C’est la firme Twist BioScience, basée en Californie, qui l’indique dans un communiqué.

Screenshot

En effet, la société affirme que Microsoft lui a acheté 10 millions de brins d’ADN synthétiques. Pourquoi faire ? Pour tenter de mettre des données dessus. Pour le moment, la chose se montre encore complexe, mais l’ADN pourrait devenir un support primordial dans l’avenir et il faut bien commencer quelque part.

Selon les estimations, un simple brin d’ADN peut stocker jusqu’à mille milliards de Go, ce qui représente un avantage certain, vous en conviendrez. De même, la durée de vie de ses stockages pourrait atteindre plus de mille ans.

En tout cas, si le stockage sur des brins d’ADN est loin d’être acquis, Microsoft compte bien s’intéresser de très près à la chose.

Source: Source