Nissan xStorage : Recycler les batteries de voitures electriques pour en faire des accumulateurs d’énergie

Gadget

Par Henri le

La batterie domestique va-t-elle devenir le nouveau business de l’industrie automobile ? La multiplication de ce genre de produit indique en tout cas un réel intérêt.

Nissan-xStorage-1_W1200

Après Mercedes, c’est au tour de Nissan de se lancer dans le business de la batterie domestique. Grâce au xStorage, les utilisateurs vont pouvoir faire des économies en emmagasinant l’électricité issue du réseau électrique de la maison, des panneaux solaires, des éoliennes ou même celle vendue à tarif réduit afin de la restituer en différé. Cela vous permettra de la réutiliser lors des pics de consommation ou en cas de coupure de courant.

Une idée qui va permettra à Nissan de recycler les anciennes batteries de ses LEAF, une des voitures électriques de sa gamme. La marque s’est pour cela associée à Eaton, une firme spécialisée dans les systèmes électriques et hydrauliques. La présence d’une forte concurrence sur ce secteur ne semble pas inquiéter le constructeur qui va pouvoir proposer un tarif relativement abordable. Le tout devrait coûter 4000 € avec l’installation comprise. De quoi bien se positionner dans le secteur.

 » Notre politique est d’éviter les coûts cachés et d’obtenir un coût de possession total inférieur aux principales solutions déjà annoncées. »

03E8000008443924-photo-vue-de-coupe-d-une-nissan-leaf

Cet accumulateur d’énergie devrait offrir une capacité de 4,2 kWh. C’est certes moins que l’offre de Tesla ou du géant Schneider Electric, mais cela devrait suffire à beaucoup de clients. Le xStorage sera bien sûr connecté à internet et les utilisateurs pourront paramétrer le fonctionnement de la batterie depuis leur smartphone.

tesla-powerwall

La marque ne cache pas ses ambitions puisqu’elle aimerait en écouler au moins 100 000 unités (entre particuliers et professionnels) dans les cinq années à venir. La France n’est pour l’instant pas concernée, car le prix du kilowatt-heure est assez faible chez nous. Nissan vise donc des pays qui y verront un moyen de faire de grosses économies.

Une idée particulièrement intéressante.