Orange Money débarque en France

Business

Par Elodie le

La solution de transfert d’argent de l’opérateur historique Orange Money est désormais disponible dans 41 points de vente en France.

orange_money_france
Orange bat monnaie. Avant Orange Bank et après Orange Cash, voici donc Orange Money, une offre de paiement mobile déjà présente en Afrique où 18 millions de personnes l’utilisent dans 14 pays du continent.

Avec cette solution, il sera désormais possible de transférer de l’argent depuis la France vers l’étranger, en l’occurrence l’Afrique dans un premier temps.

« Ce service est proposé aux abonnés mobiles Orange. Il leur permet d’effectuer des transferts d’argent via leur mobile vers d’autres clients Orange Money situés en Côte d’Ivoire, au Mali, au Sénégal et en France métropolitaine », indique l’opérateur à l’AFP

Une offre disponible pour les abonnés Orange, qui espère concurrencer les leaders du marché Western Union et MoneyGram en recrutant 10 000 clients la première année, puis s’arroger ensuite « au moins 20 % de part du marché » à terme. 41 points de vente partenaires (supermarchés, bureaux de tabac, etc.) sont déjà disponibles en France, dont l’un est situé avenue de Saint-Ouen à Paris.

L’opérateur affiche ainsi ses ambitions : « Ce service a vocation à se développer progressivement avec la multiplication des points de vente en France, une application Orange Money prochainement disponible en France et l’élargissement de l’offre de transfert d’argent depuis la France vers d’autres pays ».

Comme le précise, Les Échos, l’opérateur prélèvera « entre 3 et 8 euros de commissions pour des transferts compris entre 0 et 400 euros maximum par opération. C’est inférieur à la moyenne : selon le BCG,6,5 % des montants échangés sont facturés lors de transferts d’argent ».

Ce qui devrait suffire à convaincre les réticents ou satisfaire les clients potentiels.

Quoi qu’il en soit, Orange privilégie d’abord son offre Orange Bank, concrétisée par le rachat de Groupama Banque en début d’année, et qui devrait être lancée en 2017.

Source: Source