Des gamers résolvent un puzzle scientifique qui pourrait soigner Alzheimer

Science

Par Malo le

Grâce au jeu de puzzle 3D Foldit, des citoyens ont aidé un groupe de scientifiques à identifier une protéine qui pourrait agir dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer. C’est ce qu’on appelle la “science citoyenne”.

fold.it
fold.it

La “science citoyenne”. Cette pratique n’est pas encore très connue du grand public mais se développe de plus en plus. Elle consiste à faire participer des volontaires à des activités ludiques qui ont un lien avec la recherche scientifique et qui demandent une certaine réflexion.

Récemment, des scientifiques et étudiants de l’Université de Michigan se sont confrontés à des joueurs sur le jeu vidéo Foldit, un puzzle-game en 3D dans lequel il faut identifier la forme d’une protéine. Au total, 469 gamers, 61 étudiants, 2 cristallographes (qui étudient la géographie des cristaux) et 2 ordinateurs se sont prêtés au jeu. Et ce sont les moins aptes à tirer leur épingle du jeu qui ont gagné.

Au final, les joueurs ont su trouver la forme de la protéine recherchée avant les scientifiques. Prouesse qui pourrait s’avérer très utile pour la recherche autour de la maladie d’Alzheimer puisque cette protéine empêche la formation des plaques amyloïdes, un des symptômes potentiels de la maladie.

Un phénomène à la portée de tous

L’utilisation du savoir collectif pour la recherche n’est pas une nouveauté. Des jeux comme Quantum Moves (Problèmes quantiques), Eterna (ARN), Phylo (ADN) ou Eyewire (cartographie des neurones) font appel à la réflexion des citoyens partout dans le monde et ont déjà permis de trouver de nombreuses solutions médicales et scientifiques.

Pour en savoir plus, nous avons trouvé une vidéo très bien faite de la chaîne YouTube DirtyBiology. En partant de l’application Pokémon Go, le vidéaste digresse sur la science citoyenne (Citizen Science) et ses applications, notamment dans le jeu vidéo.

Source: Source