Les pirates d’HBO menacent de faire fuiter le season final de Game of Thrones

Série

Par Elodie le

Le feuilleton de l’été ne semble plus finir. Les hackers responsables du piratage d’HBO menacent à nouveau la chaîne câblée : s’ils n’obtiennent pas la rançon demandée, ils mettront en ligne l’épisode final de la saison 7 de Game of Thrones prévu pour le dimanche 27 août.

Game of Thrones saison 7

Non contents d’avoir subtilisé pour 1,5 To de données sur les serveurs de HBO, les pirates poursuivent leur menace à l’encontre de Game of Thrones. Si plusieurs informations volées ont depuis été dévoilées (scripts inédits, documents légaux, email de responsables et numéros de téléphones des stars de la série Game of Thrones), aucun épisode n’a été mis en ligne par les pirates.

L’épisode 4 a fuité par l’entremise d’une chaine indienne, quand l’épisode 6 a été diffusé par erreur par une chaîne espagnole. Le doute est donc permis concernant le butin supposément dérobé par les pirates et le fameux « Mr. Smith ». Pourtant, la rançon ne cesse d’augmenter pour atteindre aujourd’hui les 6 millions de dollars.

Dernier bluff avant la rentrée ?

En revanche, d’autres séries, dont certaines inédites, ont vu leur épisode fuiter : Barry et The Deuce, mais aussi Insecure, Ballers et Curb Your Enthusiasm.

Nous ne communiquons pas avec les pirates, et nous n’allons pas commenter à chaque fois qu’une nouvelle information est diffusée. […] Les pirates vont sans doute continuer à balancer des bouts d’informations volées pour générer une attention médiatique. C’est un jeu auquel nous ne participerons pas.

Du côté de la chaine, on prétend ne pas vouloir jouer le jeu des hackers, aussi bien pour confirmer ou infirmer les informations dévoilées ou pour envisager le paiement d’une rançon. Sur ce point, les pirates affirment avoir reçu une proposition de rançon de la chaîne câblée de 250 000 dollars. Risible face aux sommes demandées.

Il ne reste que quelques jours aux pirates pour faire plaisir à certains fans impatients de découvrir la suite (shame on you), mais aussi et surtout pour définitivement gâcher l’été de HBO