Vampires, pirates et dinosaures se sont donné rendez-vous dans la dernière édition de Magic

culture geek

Par Fabio le

La dernière édition du jeu de cartes de Wizards of the Coast, que l’on vient de tester le temps d’un paquet scellé, est dorénavant disponible dans toutes les bonnes boutiques spécialisées.

Après le bloc Amonkhet et sa couleur très égyptienne, c’est un setting très jungle amazonienne au temps des Grandes Découvertes qui habille cette nouvelle édition. Une édition qui verra combattre des conquistadors vampires, des dinosaures et des pirates – ambiance ! -, dans un set qui nous a paru privilégier – à première vue – les decks agressifs. Vous trouverez la liste des 245 cartes que compte l’édition à cette adresse.

Une rentrée chargée

Au menu des mécaniques de la présentation édition, la rage chez certaines invocations dinosaures. Chaque fois qu’un dinosaure est blessé, il déclenche un effet (piocher, faire des dégâts, etc.). Les pirates disposent eux de la mécanique de saccage, qui fait déclencher un effet à son arrivée en jeu pour peu que vous ayez infligé des blessures ce tour-ci. L’exploration est une mécanique assez fun à jouer ; quand une créature explore (à son arrivée en jeu, par exemple) son propriétaire révèle la carte du dessus de sa bibliothèque. Si c’est un terrain, il peut la mettre dans sa main, si ce n’est pas le cas, il peut mettre un marqueur +1/+1 sur la carte et choisir de laisser la carte révélée sur la bibliothèque ou alors la mettre dans son cimetière. Vous trouverez des explications exhaustives sur les mécaniques et des exemples de cartes sur la page de l’édition.

Après Ixalan suivra notamment l’édition humoristique Unstable le 8 décembre, qu’on attend particulièrement à la rédaction. On attend également d’avoir des nouvelles (et un code) pour la bêta du nouveau jeu de cartes vidéo Magic, dévoilé au début du mois, l’ambitieux – il était temps ! – et visuellement prometteur Magic : The Gathering Arena (tous les premiers détails, ici).