Android : Google suit en permance votre position, même avec la géolocalisation désactivée

Android

Par Jules le

Grâce aux tours et antennes-relais cellulaires, Google enregistre la position des smartphones Android, et ce, même si le service de géolocalisation est désactivé. Une pratique reconnue par le géant américain, qui promet qu’elle cessera à la fin du mois.

Décidément, la collecte d’informations à l’insu du consommateur semble être l’apanage des géants de l’industrie du smartphone. Après OnePlus le mois dernier et Wiko hier, c’est au tour de Google d’être sous le feu des critiques concernant la récupération de données utilisateurs.

Vous connaissez la chanson, Big Brother, tout ça

Nos confrères du site Quartz ont révélé à travers une enquête que le géant du web enregistrait constamment les numéros de cellule GSM situés à proximité des téléphones Android. Il s’agit d’un identifiant, différent selon l’opérateur, qui sert à connecter le smartphone au réseau téléphonique lorsqu’il entre dans la zone couverte par une antenne-relais. En procédant ainsi, Google peut pister votre téléphone Android grâce à la triangulation.

Interrogé par Quartz, Google a confirmé que l’entreprise collectait bien les données de localisation des smartphones Android, mais minimise en assurant que lesdites données ne sont pas conservées. Depuis janvier 2017, Google récupère les adresses de cellule GSM afin « d’améliorer la vitesse et la performance et l’acheminement des messages. »

Google ne précise cependant pas en quoi ces informations sont essentielles pour améliorer la transmission des messages. Les CGU de Google restent vagues (pour changer) sur le rôle réel de ces données. La firme de Mountain View prévient seulement qu’elle s’appuie sur diverses technologies pour la localisation incluant « l’adresse IP, les signaux GPS et d’autres capteurs permettant d’identifier les appareils, les points d’accès WiFi et les antennes-relais se trouvant à proximité [de l’utilisateur]. »

Une source du site Quartz assure cependant que la collecte a débuté avec la mise à jour de Firebase Cloud Messaging, service de messagerie installé par défaut sur tous les terminaux Android. Plus grave encore, Quartz dévoile que cette collecte se faisait en permanence, même quand la carte SIM est absente de l’appareil Android et/ou que la géolocalisation est désactivée. Pour étouffer la grogne naissante des consommateurs, Google a promis l’interruption de la collecte d’informations d’ici la fin du mois.