Apple assure que l’iPad n’est pas concerné par un bridage des performances

Apple

Par Elodie le

La firme à la pomme a reconnu réduire volontairement la performance de ses smartphones après un certain temps pour prolonger leur durée de vie. Toutefois, Apple précise que les iPad et autres produits mobiles de la marque ne sont pas concernés.

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour les détenteurs d’un iPad, ça veut dire beaucoup : la fonction de gestion de l’alimentation, qui empêche les arrêts inopinés de l’appareil, « est spécifique à l’iPhone et ne s’applique à aucun autre produit Apple ». Les iPad et autres Apple Watch ne sont donc pas concernés par cette réduction des performances. C’est aussi ce qui explique pourquoi le remplacement des batteries à 29 euros ne concerne (qu’une seule fois) les iPhone et non les iPad.

iPad et iWatch sont saufs

Une précision apportée le 5 janvier dernier, quelques jours après avoir reconnu brider le fonctionnement de ses smartphones porteurs d’anciennes batteries pour protéger et prolonger la durée de vie de ses composants. En effet, les batteries au lithium-ion sont « de moins en moins aptes à répondre à des pics de puissance lorsqu’il fait froid, en cas de faible puissance de charge, ou quand elles vieillissent. Ce qui peut entraîner des arrêts inopinés de l’appareil afin de protéger ses composants internes ».

Face aux critiques suscitées par cette confirmation tardive, Apple s’est excusé et a proposé d’offrir une réduction sur le remplacement des batteries concernées.

Depuis ces révélations, Apple est poursuivi en justice aux États-Unis et également en France où une enquête préliminaire pour « tromperie » et « obsolescence programmée » a été ouverte par le parquet de Paris.

Source: Source