Apple utilise désormais Google Cloud pour ses services iCloud

Business

Par Elodie le

Après des années de collaboration avec Microsoft Azure, Apple passe sous pavillon Google pour stocker les données de ses services iCloud.

Le changement est passé inaperçu, tout juste repéré par CNBC un mois après les faits. Apple utilise le cloud public de Google pour stocker les données issues de ses services iCloud, comme la firme le mentionne dans la dernière version du Guide de sécurité iOS.

Contacts, calendrier, photos, documents et autres contenus hébergés sur iCloud seront désormais gérés par le géant californien de la recherche, Google. Les premières rumeurs faisant état de cette collaboration sont apparues dès 2016, mais n’avaient jamais été confirmées jusque là.

Adieu Azure, bonjour Google

« Chaque fichier est scindé en blocs et chiffré AES-128 (Advanced Encryption Standard) par iCloud et une clé dérivée du contenu de chaque morceau qui utilise SHA-256. Les clés et les métadonnées du fichier sont stockées par Apple dans le compte iCloud de l’utilisateur. Les blocs chiffrés du fichier sont stockés, sans aucune information d’identification de l’utilisateur, en utilisant des services de stockage tiers, comme S3 et la plateforme Google Cloud », précise le guide.

La dernière version n’indique pas si Apple utilise Google Cloud pour autre chose que le stockage de fichiers comme les photos ou les vidéos. PayPal, Snap Inc et Spotify utilisent également les services de Mountain View.

Si Amazon reste mentionné avec S3, Microsoft Azure disparaît complètement de la plaquette, alors que le service y figurait encore en mars 2017.

Quand Amazon tousse, Internet vacille