Star Wars, Les Derniers Jedi : ce que contiennent les bonus

Cinéma

Par Elodie le

C’est le 20 avril que sort le Blu-Ray de Star Wars, Les Derniers Jedi dans lequel se trouveront plusieurs heures de bonus. Nous avons pu en voir une partie en exclusivité. On vous raconte.

Alors que les premières scènes coupées du film commencent à apparaître sur le web, pour disparaître presque aussitôt (Disney conserve jalousement ses droits d’auteur), nous avons pu découvrir, en toute légalité, près de deux heures de bonus.

Pour tout vous dire, le making of « Le réalisateur et les Jedi » ainsi que « L’équilibre de la Force » qui voit Rian Johnson expliquer sa philosophie sur l’univers de la force (qui n’est pas réduite à un « super-pouvoir » qui permet de déplacer des choses) s’est révélé beaucoup plus intéressant que la scène coupée qui nous a été présentée. Logique me direz-vous : quelques minutes contre plus d’une heure de contenu…

14 scènes inédites

Parmi les 14 scènes coupées qui vous seront proposées le 21 avril prochain (ou dès le 13 avril dans son format numérique), dont le combat « Finn et Phasma » et « L’intrusion dans le mega destroyer », nous avons pu visionner celle baptisée « Sauvetage », que nous avions évoquée dans un précédent article : Des premières images des scènes coupées pour Star Wars : Les Derniers Jedi.

Luke Skywalker et Rey se retrouvent sur l’ile d’Ahch-To après leur discussion dans la grotte. Au loin, des lumières se rapprochent de la côte. Des pilleurs viennent effectuer leur collecte explique le maître Jedi à son jeune padawan. N’écoutant que son courage, et non son maître, Rey s’élance dans la nuit, court, que dis-je, survole la falaise et les rochers, pour venir en aide au village promis au massacre.

Un making of passionnant

Et notre stagiaire Julien n’avait pas totalement tort lorsqu’il prédisait : « cette jolie course crépusculaire et inquiétante de la jeune femme sera désamorcée par un vulgaire gag censé déconstruire le mythe ». Pas de vulgarité, juste une bonne blague de Luke à sa protégée. Une scène drôle, mais néanmoins très anecdotique. D’autant qu’elle a déjà largement fuité dans la presse, dommage…

Pour les amoureux de la saga et du cinéma en général, le making of est un must see. De la préparation du tournage, avec repérage des lieux, constructions des décors et costumes, au tournage pharaonique avec sa centaine de décors, c’est tout l’univers Star Wars et la grosse machine à l’œuvre qui nous a été donnée à voir.

Comme la fameuse scène dans le casino qui a demandé plus d’une centaine de figurants et des costumes jamais vus jusque là, ou encore la conception des personnages que la production a préféré “fabriquer” en physique plutôt que de se contenter de leur ersatz numérique. Le making of c’est donc plus d’une heure de coulisse, c’est riche, drôle et émouvant, notamment avec les dernières apparitions de Carrie Fisher, l’interprète de l’iconique Princesse Leia.

Rian Johnson s’explique

C’est également l’occasion de comprendre la vision du réalisateur, que beaucoup de fans ont voué aux gémonies, jusqu’à Mark Hamill qui ne cache rien de ses désaccords avec Johnson concernant son personnage de Luke Skywalker. Mais le film l’emporte sur les égos et autres considérations. Pour le coup, Johnson parle en véritable amoureux de la saga et semble très cohérent dans les choix qu’il a faits et l’histoire qu’il a voulu raconter.

Rendez-vous le 21 avril prochain pour la sortie – physique – du DVD/Blu-ray de Star Wars, Les Derniers Jedi, et le 13 avril pour sa version numérique en avant-première sur le web.