Avec Chat, Google a l’ambition de moderniser le SMS et de parvenir à imposer son nouveau standard dans le monde

Ordinateurs

Par Gaël Weiss le

Google en a assez que les propriétaires de smartphones utilisent encore ces bons vieux SMS. Il vient donc de dévoiler Chat, un nouveau standard qu’il compte installer d’ici un an sur la plupart des smartphones Android et surtout auprès des opérateurs téléphoniques. Google veut en fait moderniser le SMS et lui permettre enfin d’envoyer plus de contenu en phase avec notre temps, comme des images ou des vidéos en bonne qualité, des gifs ou des emojis animés.

Google a dévoilé ses plans pour l’avenir du SMS à The Verge, qui a publié un immense compte-rendu sur son site. Première information : Google ne veut plus que le SMS soit encore le principal standard pour s’envoyer des messages. Il désire le moderniser et pour ce faire il compte installer un nouveau standard sur les smartphones Android et auprès des opérateurs téléphoniques « d’ici 6 à 12 mois », explique The Verge, intitulé Chat.

Chat est un nom simple et facile à retenir qui cache en fait un protocole qui a plus de 10 ans, RCS. RCS, pour Rich Communication Service, a pour vocation de permettre d’enrichir les SMS, en les faisant transiter par la 4G et non plus le réseau téléphonique. Premier avantage : leur envoi est lié à la data des utilisateurs et non plus à leur forfait téléphonique (les SMS sont encore souvent décomptés des forfaits des Américains). Second avantage : ils sont plus lourds et peuvent donc contenir plus de contenu, comme des images et vidéos de meilleure qualité ou des gifs et supportent enfin les conversations de groupe.

Pas de nouvelle application, mais une mise à jour d’Android Messages

Google insiste beaucoup sur le point suivant : Chat n’est pas une nouvelle application. L’idée, c’est plutôt de faire en sorte que son application de base de SMS, Android Messages, ait droit à une mise à jour dans l’année et supporte nativement Chat (ou RCS, puisque c’est pareil). Que se passe-t-il lorsque l’on envoie un message Chat sur un smartphone qui ne le supporte pas ? Il se transforme tout simplement en SMS classique, explique Google. Ce qui n’est pas sans rappeler iMessages d’Apple (on y revient un peu plus loin).

Pour s’assurer que ce nouveau standard soit vraiment déployé le plus largement possible, Google a noué le plus de partenariats possible. À commencer par les constructeurs de smartphones, comme Samsung, Huawei ou LG, qui devraient proposer sur leurs appareils leurs propres applications de SMS compatibles avec Chat. L’idée est de séduire le plus grand nombre de constructeurs afin que le standard soit le plus présent possible dans leurs applications de SMS par défaut, que les utilisateurs changent très rarement (ils ont tort).

Séduire le plus de partenaires possible

Avec les opérateurs téléphoniques ensuite. Ces derniers doivent rendre leurs infrastructures compatibles pour adopter ce nouveau standard. Google travaille déjà avec eux pour tenter de le déployer le plus rapidement possible. Si les opérateurs américains sont sa priorité, Google a annoncé avoir signé plus de 50 partenariats dans le monde. En ce qui concerne la France, seul Orange est présent dans cette liste.

Enfin, bonne nouvelle, Microsoft est aussi partenaire de Google sur ce nouveau protocole. Google ne le précise pas explicitement, mais cela signifie très probablement qu’un client ou un web-app compatible avec Windows sera disponible pour envoyer ces messages.

Ca ne vous rappelle rien ? Si l’idée première de Google – moderniser enfin le SMS – n’est pas mauvaise en soi, ces messages enrichis rappellent beaucoup les fonctionnalités et les avantages de iMessages d’Apple. Envoi de message depuis un PC, messages comprenant plus de fonctionnalités, transformations en SMS quand le destinataire ne dispose pas d’une application compatible, il y a un air de déjà vu. Avec une limitation de taille en plus. Google prévient : contrairement à WhatsApp ou iMessages, Chat ne sera chiffré de bout en bout. Si un gouvernement veut voir le contenu des messages RCS, il pourra toujours aller les lire sur les serveurs des opérateurs téléphoniques. Ce qui est franchement dommage.

Un déploiement prévu d’ici un an

Reste maintenant la question : quand Chat commencera-t-il a être déployé. Google parle d’une mise à jour de son application comprise entre 6 et 12 mois. En fait, cela ne dépend pas tant de Google que du temps que mettront ses partenaires à adopter ce nouveau protocole. L’adoption de nouveaux standards demande toujours énormément de temps et le délai d’un an semble vraiment optimiste.