Pokémon : Let’s Go Evoli et Pikachu se dévoilent avant d’arriver sur la Switch en novembre 2018

Jeux-Video

Par Jules le

À une semaine et demi de l’E3, The Pokémon Company a préféré mettre fin aux rumeurs entourant Pokémon Let’s Go Eevee et Pokémon Let’s Go Pikachu en dévoilant dans la nuit les grandes lignes des deux futurs titres à destination de la Switch.  

Le grand bal des annonces et teasing pré-salon continue. Après Activision avec Call of Duty Black Ops 4, EA avec Battlefield V et Bethesda avec Rage 2 et leur teasing d’un jeu Fallout qui a occupé jusqu’à 140 000 personnes sur Twitch, c’est au tour de Nintendo et The Pokémon Company de lever le voile sur leur line-up à venir. Et bien entendu, il est question de chasser les Pokémon sur Switch.

Let’s Go Pikachu

À l’occasion d’une conférence tokyoïte, The Pokémon Company et Game Freak, studio de développement historique de la saga, ont présenté officiellement Pokémon Let’s Go Evoli et Pokémon Let’s Go Pikachu. Prévus pour le 16 novembre prochain sur Switch, ces deux RPGs prennent place dans la région de Kanto (encore) et vous offriront une nouvelle occasion de mettre la main sur les 151 premiers Pokémon à grands coups de Pokéball. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, la saga Let’s Go s’inspire plus de Pokémon Jaune que du duo Bleu et Rouge.

“Pour (ces deux jeux), nous avons pris Pokémon Jaune comme base de travail”, a expliqué Junichi Masuda, réalisateur pour Game Freak. “Nous avons commencé avec les 151 premiers Pokémon, qui ont été présentés à un public particulièrement large grâce à Pokémon Go, car je pense qu’ils représentent la saga Pokémon dans son ensemble. Ce sont eux que j’aimerais que les enfants rencontrent pour la première fois.”

Ainsi, en lieu et place du traditionnel trio Salamèche, Bulbizarre et Carapuce, Let’s Go Pikachu et Let’s Go Evoli proposeront Pikachu et Evoli comme starter. Les deux créatures suivront leur dresseur hors de leur Pokéball durant toutes leurs pérégrinations dans la région de Kanto.

Let’s Go Evoli

Pokémon Go fait également office de source d’inspiration pour la saga Let’s Go. D’ailleurs, Game Freak et Niantic Lab n’ont pas eu peur de lier les deux expériences pour permettre aux joueurs ayant découvert l’univers de Pokémon avec le jeu mobile de s’y retrouver sur une console plus traditionnelle. Ainsi, les créatures issues de Kanto capturées sur Pokémon Go pourront être transférées sur les deux versions de Let’s Go. De leur côté, Let’s Go Evoli et Let’s Go Pikachu reprennent le motion control pour la capture des Pokémon. Il suffira d’agiter le Joy-Con devant la console pour lancer une Pokéball en direction d’un Pokémon sauvage.

On note également que les dresseurs pourront choisir les Pokémon sauvages qu’ils veulent affronter. Autre grosse nouveauté, apportée par la configuration de la Switch, l’intégration d’un mode coop local. En effet, un deuxième joueur pourra à tout moment rejoindre l’aventure en se servant du second Joy-Con. Il pourra tout aussi bien aider dans la capture d’un Pokémon que lors d’un combat de dresseur.

Les échanges et affrontements entre joueurs pourront se faire uniquement sur un réseau local, que ce soit sur le même écran ou via une connexion Wi-Fi.

Enfin, The Pokémon Company a dévoilé un nouvel accessoire dans la lignée du bracelet Pokémon Go Plus, la Pokéball Plus. Cette dernière pourra être “lancée” pour capturer les Pokémon dans Let’s Go Evoli et Let’s Go Pikachu, servir de joystick, et être utilisée pour stocker un Pokémon de son choix afin de l’emmener partout lors de vos déplacements et l’entendre crier dans votre poche ou votre sac. Quant aux dresseurs qui possèderont Pokémon Go et l’une des deux versions de Let’s Go, Niantic leur offrira un “Pokémon spécial”.