Retour sur la scène post-générique d’Ant-Man and The Wasp et son lien avec Avengers 4

Cinéma

Par Mathieu le

Ant-Man and The Wasp est sorti sur les écrans américains il y a quelques jours. Et si le long-métrage ne soit pas le meilleur Marvel sorti ces derniers temps, il reste un blockbuster honnête qui fait bien son travail. Alors que certains espéraient que la réalisation de Peyton Reed réponde à quelques questions posées par Infinity War, il n’en est rien. Pire, la scène post-générique du film, qui est une des meilleures du MCU en rajoute une couche. On vous explique pourquoi.

Attention spoiler : si vous n’avez pas vu Ant-Man et Avengers : Infinity War, il est préférable de partir de cette page.

La dimension quantique, tout un programme

Théorie quantique

Après deux heures de projection, Ant-Man and The Wasp se termine. Le générique de fin débute. Pourtant, personne ne se lève de son fauteuil. Oui, bien évidemment, il s’agit d’une production Marvel Studios, il faut donc patienter quelques minutes pour avoir droit à une scène post-générique. Alors que le long-métrage ne fait jamais fait allusion aux événements du dernier volet des Avengers (la venue de Thanos, les pierres d’infinités, la moitié de l’univers qui disparaît en cendres), la séquence nous rappelle à ces souvenirs cauchemardesques. Scott Lang, vêtu de son costume, se rend dans la dimension quantique afin de récupérer de l’énergie qui pourrait soigner définitivement Ghost.

Accompagné et aidé, depuis le monde extérieur, par Hank, Hope et Janet, Ant-Man réussit rapidement sa mission. Il demande alors à être ramené sur la terre ferme. Problème, personne ne répond. Il pense à une mauvaise blague, mais non. Plus personne n’est là. La caméra se tourne lentement vers l’endroit où se trouvaient ses compagnons mais il ne reste plus que de la cendre. Comme pour un bon nombre d’autres héros, Hank, Hope et Janet ont disparu à cause du claquement de doigt de Thanos.

Ant-Man, sauve nous !

Si on note, au passage, que la pauvre Janet Van Dyne meurt une semaine seulement après avoir retrouvé le monde des mortels, c’est un tout autre point qui intrigue. Comment Ant-Man, qu’on sait présent dans Avengers 4, va-t-il réussir à s’en sortir ? Quelle solution va-t-il trouver afin de quitter le monde quantique seul ? C’est certainement de ce point que va dépendre l’ensemble de l’action d’Avengers 4 puisque notre héros fourmi tient un rôle majeur dans le futur épisode.

Reste qu’avant d’aller affronter Thanos avec ses amis, Ant-Man va déjà devoir trouver un moyen de survivre. Et c’est certainement de là que viendra le salut de l’ensemble de l’univers. À moins que Captain Marvel n’intervienne ? Réponse dans plus de neuf mois !

[Critique] Ant-Man and The Wasp, le Marvel qui digère mal l’après Infinity War