[Oh non] Dwayne Johnson n’a pas le temps de se présenter à la présidentielle en 2020

Cinéma

Par Elodie le

Et c’est bien dommage. Dwayne « The Rock » Johnson n’a jamais caché ses ambitions de remplacer Donald Trump dans le bureau ovale. Las, l’ancien catcheur est bien trop occupé avec son métier d’acteur pour pouvoir prétendre à la plus haute fonction.

Kanye est sur les rangs, Mark Zuckerberg fait durer le suspens et George Clooney mûrit sa stature présidentielle. Dwayne Johnson lui, n’y va pas par quatre chemins, comme dans ses films où la subtilité est rarement de mise.

Interrogé par Variety en fin d’année dernière, The Rock « songeait sérieusement à se présenter » à la présidence américaine : « Je considère à 100% le fait de me présenter à cette élection. […] Je suis très attaché à notre pays et j’ai un profond respect pour notre peuple, surtout en ce moment ». Néanmoins, avec son agenda de ministre « rempli jusqu’en 2020, voire 2021, il serait plus réaliste d’envisager l’élection de 2024 » avait concédé l’acteur.

“J’ai pas le teeeeemps”

Et le timing n’a pas changé depuis. Après Jumanji (notre critique), Rampage, l’acteur est à l’affiche de Skyscraper un film d’action vertigineux. L’Américano-Canadien enchaine les tournages et les tournées promotionnelles. En vain, The Rock ne semble pas vouloir mettre sa carrière entre parenthèses. Après des mois de spéculations -ira, ira pas- l’acteur a clos le débat lors de la première new-yorkaise de son dernier film, comme le rapporte Vanity Fair :

Malheureusement, je ne vois pas ça arriver en 2020. C’est un poste qui requiert des années de travail acharné et d’expérience pour en apprendre les compétences, il y a beaucoup de chemin à parcourir, et en raison de mon emploi du temps, ce n’est pas possible en 2020.

Effectivement, deux petites années, ça fait court. « J’ai tellement de respect pour la fonction. C’est quelque chose que j’ai sérieusement considéré. Ce dont j’ai besoin, c’est de temps pour sortir et apprendre », a-t-il expliqué.

Regrets éternels.