Mission 9 accomplie pour Blue Origin

Espace

Par Elodie le

La fusée New Shepard censée transporter les futurs touristiques spatiaux en orbite a réussi sa nouvelle mission : tester une procédure d’évacuation d’urgence devant permettre à la crew capsule 2.0 de s’éjecter du lanceur en cas d’accident pour sauver les passagers.

C’est acquis : dans l’espace personne ne vous entendra crier. Alors avant d’envoyer des touristes richissimes dans l’espace (ticket d’entrée à partir de 200 000 dollars) mieux vaut s’assurer de leur sécurité une fois sur place.

Blue Origin est déjà parvenu à lancer la fusée New Shepard et sa capsule au delà des cieux puis à la reposer sans encombre au Texas. La compagnie de Jeff Bezos continue sur sa lancée avec la Mission 9, soit la simulation d’une procédure d’urgence, une réussite !

Évacuation d’urgence réussie

L’idée était de tester le système de propulsion intégrée à la capsule devant accueillir les futurs touristes spatiaux. En cas de problème, celui-ci doit éjecter la capsule du lanceur pour sauver la vie des passagers. Non seulement la procédure s’est déroulée sans encombre, mais la capsule et le lanceur ont réussi leur retour sur terre et pourront donc être réutilisés.

Mission 9 est donc parfaitement accomplie, elle a duré un peu plus de 11 minutes, soit le temps que dureront les voyages suborbitaux vendus par Space Origins entre 200 000 et 300 000 dollars. Par ailleurs, Blue Origin a également battu son propre record en envoyant sa fusée à une altitude jamais franchie jusque là, 119 km pour la capsule. Le moteur de la capsule a été allumé après sa séparation du lanceur, permettent ainsi de « pousser la fusée jusque dans ses retranchements », a expliqué Ariane Cornell, responsable développement et stratégie économique de Blue Origin qui présentait la mission.

Jeff Bezos devra compter sur un concurrent de taille avec Virgin, dont les tests pour envoyer des touristes dans l’espace ont également été un succès !