Game of Thrones : Les questions que posent l’épisode 2

Série

Par Julie Hay le

Le deuxième épisode de l’ultime saison apporte son lot de questions sans réponses. Si certains s’attendaient à plus d’action, le but d’Un Chevalier des Sept Couronnes était d’offrir un peu de répit avant les ultimes batailles. Profitons du calme, tant qu’on le peut encore. Voici les 5 questions que l’on se pose à la fin de l’épisode.


****Attention Spoilers****

Qu’en est-il du Nord ?

Sansa est en droit de poser la question à Daenerys puisque l’alliance entre la mère des Dragons et le roi du Nord remet en cause l’indépendance du Nord. Pour l’instant le sujet semble être tabou, tant du côté de Jon que de celui de Daenerys. La raison de ce revirement de situation, les sentiments qui unissent les deux personnages. D’ailleurs Danny le dit à Sansa, elle aime Jon et elle a renoncé à sa quête du trône pour l’aider dans la bataille face aux marcheurs blancs.

Tyrion va-t-il laisser sa place de main du roi ?

Aussi intelligent soit-il, Tyrion ne cesse de décevoir sa reine et pourrait bien raccrocher son insigne de main du roi. Sa plus grosse erreur aura sans doute été de croire Cersei. Sa sœur lui a assuré qu’elle enverrait ses troupes au Nord alors qu’elle n’avait aucune intention de rejoindre la bataille contre les marcheurs blancs. Si on comprend que Daenerys tient quand même à garder Tyrion à ses côtés, il semblerait que le cadet Lannister soit sur un siège éjectable. L’arrivée de son frère à Winterfell n’est pas bon signe pour Tyrion.

Daenerys est-elle menacée par Jon ?

Si la réaction de Jon lors de la révélation sur sa filiation était centrée autour de son père, Daenerys elle ne pense qu’à une chose, son trône. Il semblerait qu’elle n’accorde pas toute sa confiance à son amant, puisqu’elle le voit immédiatement comme un rival. Dernier héritier mâle de la maison Targaryen, Jon est sans conteste le prétendant légitime au trône. On ne sait pas encore si le jeune loup décidera de s’opposer à Daenerys, mais la scène a le mérite de soulever de nombreuses questions. Avec les marcheurs blancs en approche, nos protagonistes devraient avoir d’autres chats à fouetter mais la quête pour le trône pourrait réserver son lot de surprise.

Que signifie la chanson de Podrick Payne ?

Jenny of Oldstone est une chanson présente dans les romans de G.R.R Martin et qui fait référence aux événements de Lestival et à la relation entre Jenny de Vieillesroche et Duncan Targaryen. L’héritier au trône, déjà promis à une autre, avait renoncé à son titre pour épouser Jenny. La chanson n’est pas là par hasard puisqu’elle apparaît au moment où Jon confie à Daenerys sa véritable identité. Si Duncan a abandonné son titre par amour, il n’est pas certain que la mère des dragons en fasse autant. Le parallèle est assez simple, mais la fin a été tragique pour les personnages. Est-ce annonciateur d’une tuerie à l’image de celle de Lestival ?

Où est le roi de la nuit ?

Ils arrivent à Winterfell et la résistance s’organise. On voit les marcheurs blancs aux portes de la cité du Nord, mais aucun signe du Roi de la Nuit. Les Westeriens ont mis au point un plan qui consiste à l’attirer loin de la bataille pour l’anéantir. Sa connexion avec Bran est sans doute un élément de réponse à son absence. A-t-il volé vers Port-Réal sur le dos de son dragon pour attaquer Cersei ? Le trailer de l’épisode 3 semble contredire cette hypothèse puisque Jon annonce son arrivée imminente. La bataille s’annonce épique.

Parmi les scènes qui nous ont marqué, on retiendra aussi l’adoubement de Brienne et ses échanges avec Jaime, la scène d’amour entre Arya et Gendry et le procès du régicide face à tous ceux qu’il a blessé. L’épisode 3 promet son lot d’action après deux premiers volets plus bavard qu’à l’habitude. La guerre se prépare.