Le Samsung Galaxy S11 pourrait scanner vos aliments et vous indiquer ce qu’ils contiennent

Smartphone

Par Remi Lou le

Selon une récente rumeur, le futur Galaxy S11 de Samsung pourrait embarquer un spectromètre à infrarouge. Ce type de capteur lui permettrait notamment de connaitre par avance les valeurs nutritionnelles des aliments, avant même que vous ne les goûtiez.

Cela fait déjà plusieurs mois que les Galaxy S10e, S10 et S10+ de Samsung sont sur les étals, et c’est donc fort logiquement que l’intérêt se porte vers son successeur, le Galaxy S11. Pour l’heure, le dernier flagship est resté plutôt discret dans les rumeurs, si ce n’est qu’il pourrait être particulièrement performant sur le plan de la photo avec un quadruple capteur comprenant un zoom optique x5. Selon une nouvelle rumeur, le futur fleuron du sud-coréen pourrait bien être également doté d’un type de capteur qu’on a très peu vu sur smartphone : un spectromètre infrarouge. C’est en tout cas ce que suppose le site Lets Go Digital, qui a repéré un brevet du géant sud-coréen déposé aux États-Unis et auprès du Wipo, comme le rapporte Slash Gear

Crédits : Samsung

Un spectromètre à infrarouge : à quoi ça sert ?

Si la rumeur de la présence d’un tel capteur se confirme, cela serait l’opportunité de pousser encore plus loin les capacités de nos smartphones. Si on peut logiquement penser à des applications en matière de photo mobile, ce type de capteur pourrait en réalité offrir des fonctionnalités inédites, notamment en matière de santé et nutrition. En effet, le spectrographe est un instrument capable de décomposer la lumière spectre de fréquences et d’en enregistrer le signal, permettant ainsi de déduire la composition chimique d’un objet. Cela permettrait, en outre, d’obtenir des informations nutritionnelles sur des aliments, ou encore le calcul de la glycémie dans le domaine de la santé.

Pour l’exemple, le premier smartphone équipé d’un tel capteur a avoir vu le jour fut le Changhong H2, présenté lors du CES 2017. Loin d’un produit final, le smartphone était surtout un prétexte afin de mettre en lumière les capacités offertes par le spectromètre, puisqu’il était capable d’indiquer si un fruit était mûr, sans avoir besoin de le goûter. Bien sûr, cela ne reste qu’un brevet déposé par Samsung, et il n’est absolument pas sûr que la firme compte intégrer un tel capteur dans son futur flagship. Pour autant, cela reste une piste à creuser, d’autant que ce type de capteur ouvrirait la voie à de nouveaux usages originaux sur smartphone.