Spider-man : Sony va adapter les aventures de Jackpot au cinéma

Cinéma

Par Julie Hay le

L’univers de Spider-Man continue de s’étendre chez Sony. La firme va développer un nouveau long-métrage qui suivra les aventures de Jackpot. L’écriture du scénario a été confiée à Marc Guggenheim (Arrow) selon Deadline.

Crédits : Marvel Comics

Sony n’en a pas fini avec le super-héros. La firme, qui lorgne sur le succès du MCU, continue d’étendre son Sony Pictures Univers of Marvel Characters, SPUMC, avec un nouveau long-métrage. Selon Deadline, Sony développe un film centré sur le personnage de Jackpot. Après avoir été infectée par un rétrovirus, Sara Ehret se découvre des super pouvoirs et se lance dans un combat sans merci contre le crime. Elle décidera ensuite de passer le relais à Alana Jobson qui doit quant à elle prendre des hormones mutants pour activer ses super-pouvoirs. Ce film devrait se concentrer sur Sara Ehret et explorera certainement les origines du personnage introduit dans le Spiderverse en 2007. L’écriture du scénario a été confiée à un expert du genre puisque c’est Marc Guggenheim qui œuvrera. Il a notamment travaillé sur les séries CW Arrow et The Flash, mais aussi sur les comics Aquaman et Amazing Spider-Man. Les détails du casting restent encore secrets, mais on pourrait avoir des informations dans les prochains mois. On ne sait pas non plus qui sera à la réalisation du long-métrage.

Sony entend bien faire concurrence au MCU et continue de porter les aventures de personnages de comics sur le grand-écran. Avec un peu de retard, on retrouvera Venom au cinéma. Le second opus des aventures d’Eddie Brock et du symbiote, réalisé par Andy Serkis (Mowgli : la légende de la jungle), est attendu sur nos écrans le 23 juin 2021. Morbius, avec Jared Leto (Suicide Squad) , arrivera quant à lui le 17 mars 2021. Le long-métrage suivra le Dr. Morbius, gravement atteint d’une maladie sanguine. Déterminé, à sauver sa vie, et celles des autres malades, il va créer un remède qui se révélera finalement plus dangereux que la maladie. Le film est réalisé par Daniel Espinosa (Life – origine inconnue).

Source: Deadline