Pornhub : alarmés par des contenus illégaux, Visa et Mastercard pourraient couper les ponts

Business

Par Remi Lou le

Suite à la parution d’un article du New York Times mettant en lumière des contenus illicites sur Pornhub, le géant de la pornographie en ligne pourrait perdre le support des cartes Visa et Mastercard.

Crédits : rupixen.com via Unsplash

Vous sera-t-il bientôt impossible de payer avec une carte Visa ou Mastercard sur Pornhub ? C’est le risque qui plane actuellement sur la célèbre plateforme de vidéos pornographique, après la parution d’un article choc du New York Times. Le média américain vient en effet de mettre en lumière de nombreux contenus illégaux hébergés sur la plateforme, mettant en scène des viols, des mineures ou du revenge porn. Suite à la parution de cet article du Times, Visa et Mastercard annoncent qu’ils pourraient bien se retirer de Pornhub et ne plus proposer leurs moyens de paiement sur le site si de tels contenus illégaux sont bel et bien hébergés par la plateforme. Pour l’heure, Visa laisse juste planer la menace de la sentence tandis que Mastercard indique qu’il travaille actuellement avec les forces de l’ordre afin d’identifier ces contenus et décider de l’avenir de son système de paiement sur le site.

Comme le précise néanmoins le New York Times, Pornhub propose à ses utilisateurs de publier eux-mêmes leurs contenus sur la plateforme, sans qu’aucune validation ne soit requise par la plateforme. C’est notamment la raison pour laquelle un contenu peut se retrouver à plusieurs endroits sur le site : s’il est supprimé, il peut très bien être remis en ligne par un autre utilisateur, et ainsi de suite. Le site géré par l’entreprise MindGeek, pourrait donc devoir revoir sa politique d’hébergement si la polémique venait à prendre des dimensions importantes. Le retrait de Visa et de Mastercard comme moyen de paiement sur Pornhub serait en effet fort préjudiciable à la plateforme, qui doit déjà faire sans PayPal depuis la fin de l’année dernière. Cette dernière avait en effet cessé toute collaboration avec Pornhub, indiquant que la plateforme ne respectait pas ses conditions d’utilisation.

Source: Gizmodo