Volkswagen envisage de premières voitures autonomes entre 2025 et 2030

Automobile

Par Remi Lou le

Le plus grand constructeur automobile en termes de nombre de ventes entend bien s’octroyer une part importante dans le secteur de la voiture autonome. Son directeur général évoque de premiers modèles pour 2025, au plus tôt.

Crédits : Julian Hochgesang via Unsplash

Il semble loin le temps où Volkswagen était empêtré dans le sombre scandale du Dieselgate, accusé d’avoir triché dans les émissions d’oxydes d’azote émises par un certain nombre de ses véhicules au moyen d’un logiciel truqué. Un mea culpa, une démission de son dirigeant de l’époque et cinq années plus tard, le constructeur automobile n’a d’yeux que pour l’électrique, et espère même, dans un futur proche, coupler cela avec des technologies de conduite autonome. C’est en tout cas ce qu’annonce le directeur général de Volkswagen dans un magazine, relayé par Reuters, précisant qu’il s’attend à ce que des véhicules autonomes soient prêts à la vente entre 2025 et 2030 chez le plus grand constructeur automobile au monde en termes de ventes.

« Il est prévisible que les systèmes seront bientôt capables de maîtriser même les situations complexes de la conduite autonome », a déclaré Herbert Diess à l’hebdomadaire Wirtschaftswoche. Selon lui, les performances nouvellement acquises des puces informatiques nécessaires au fonctionnement d’un véhicule autonome ainsi que les nombreux progrès en matière d’intelligence artificielle permettront au constructeur de délivrer ses premières voitures autonomes grands public en 2025, dans le meilleur des cas. Pour l’heure, celui qui a quitté BMW en 2015 pour venir prêter mains fortes à Volkswagen après le Dieselgate n’a pas mentionné de produit spécifique. On sait en revanche qu’il a très largement investi dans les véhicules électriques à son arrivée à la tête de Volkswagen, avec un plan d’investissement de près de 73 milliards d’euros.

TROIKA Porte-clés VW Loop Volkswagen

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Source: Reuters