The Mandalorian : ILM dévoile l’incroyable technologie utilisée pour la série

Série

Par Julie Hay le

En plus d’être une ambitieuse série dans son fond, The Mandalorian est aussi exceptionnelle dans sa forme. Dans une vidéo consacrée aux coulisses de la production Disney+, Industrial Light and Magic Built dévoile l’incroyable technologie qui a été utilisée pour les deux premières saisons de The Mandalorian.

Crédits : Disney+

The Mandalorian a-t-elle signé la fin des fonds verts ? Largement utilisée dans l’industrie, la technologie pourrait avoir trouvé un successeur bien plus ambitieux. Dans une vidéo, Industrial Light and Magic Built dévoile son procédé, baptisé StageCraft. En collaboration avec Epic Games et NVIDIA, ILM a développé un décor numérique qui permet de gagner en réalisme et surtout de faciliter le tournage. À la manière des toiles peintes, utilisées dans les premières heures du cinéma, il consiste en plusieurs écrans LED qui affichent des décors virtuels. Dans une vidéo consacrée aux coulisses du tournage de The Mandalorian, les équipes détaillent les améliorations apportées à la technologie pour répondre aux besoins de la seconde saison de The Mandalorian.

Dans un premier temps, les panneaux LED ont été drastiquement agrandis pour offrir une plus grande liberté de mouvement aux acteurs. Ensuite, les équipes ont développé un nouveau logiciel qui permet d’adapter les décors en temps réel et ainsi de gagner en efficacité. Concrètement, en voyant le rendu caméra, les équipes pouvaient en quelques instants seulement transformer le cadre et ajouter ou supprimer des éléments du paysage. Robert Rodriguez explique d’ailleurs “Ce qui est merveilleux avec ce système, c’est que désormais tout le monde est à la même page. Cela inspire les acteurs, les réalisateurs qui peuvent désormais voir concrètement ce qu’ils filment. En fait, c’est un peu comme si vous peignez enfin avec la lumière allumée”.

Augmenter la cadence

En plus de réduire le temps passé en post-production, cette nouvelle technique permet surtout de gagner du temps sur le tournage. En un claquement de doigts, il était possible de passer d’un décor à un autre. Jon Favreau explique notamment que dans le cas d’un face-à-face entre deux personnages, il était d’usage de déplacer la caméra. Une manipulation finalement assez contraignante et qui est évitée grâce au procédé. Désormais, l’acteur se place devant l’écran, qui fait tourner le décor pour permettre de répondre au précédent plan. Selon Lucasfilm, cela a permis aux équipes de tourner 30 à 50 % de séquences en plus par jour.

Pour plus d’informations sur les procédés utilisés pendant le tournage des deux saisons de The Mandalorian, vous pouvez aussi retrouver le making-of, disponible sur Disney+.

Abonnez-vous à Disney+ pour 8,99€ par mois ou 89,90€ l'année