Apple : neuf mois de travail pour rendre les vélos VanMoof compatibles avec “Localiser”

Apple

Par Remi Lou le

Neuf mois, c’est le temps qu’il a fallu à VanMoof pour accoucher de ses vélos compatibles avec l’app « Localiser » d’Apple.

C’est le temps d’une grossesse, mais aussi celui nécessaire à VanMoof pour adapter ses nouveaux vélos à l’application « Localiser » d’Apple. Celle-ci, autrefois réservée aux seuls appareils de la marque, va en effet s’ouvrir à des produits tiers grâce à iOS 14.5, qui devrait débarquer d’ici peu en version finale. Concrètement, vous pourrez donc localiser certains produits comme le porte-clé One Spot Item Finder de Chipolo, les écouteurs Soundform Freedom de Belkin ou encore les vélos S3 et X3 de VanMoof dans « Localiser » sur votre iPhone.

Justement, à l’occasion de cette annonce, le site néerlandais iCulture a pu prendre en main le nouveau S3, et même papoter avec Job Stehmann, responsable de la conception des produits chez VanMoof, l’occasion d’en apprendre un peu plus sur cette collaboration inédite. Selon lui, Apple et VanMoof on commencé à travailler ensemble l’été dernier, peu après l’annonce de la firme de Cupertino d’ouvrir son système « Localiser » à des produits tiers au cours de la WWDC 2020.

La collaboration se serait bien déroulée, malgré la pandémie et quelques difficultés d’adaptation du côté de la Pomme. Comme l’indique Stehmann, Apple était « un peu perdue » en testant les vélos de VanMoof, qui comportent des caractéristiques bien différentes des produits qu’ils testent habituellement, comme l’anti-vol, le moteur ou encore la partie logicielle. Finalement, au rythme de réunions hebdomadaires, les deux entreprises sont parvenues à accoucher d’une solution fonctionnelle.

Les vélos S3 et X3 de VanMoof seront disponibles au mois de juin au prix de 1 998€ chacun. Ils seront d’emblée compatibles avec « Localiser », qui devrait s’ouvrir aux produits tiers dès le lancement d’iOS 14.5. Pour rappel, l’application « Localiser » d’Apple s’appuie sur un réseau Bluetooth d’envergure qui met à profit tous les appareils Apple dans le monde, qui font ainsi office de passerelle.

Source: iCulture