La Chine veut construire un système de défense anti-astéroïdes

Espace

Par Amandine Jonniaux le

En marge de l’exploration spatiale, le pays serait actuellement en train de mettre au point un ambitieux système de défense, afin d’éviter toute collision avec un astéroïde.

Vue d’artiste de l’astéroïde Bennu (Crédits : NASA).

Il s’agit sans doute du scénario catastrophe le plus populaire des films d’anticipation hollywoodiens. En Chine pourtant, la possibilité qu’un astéroïde ne mène l’humanité à sa perte en heurtant la planète Terre est prise très au sérieux. Samedi, un haut responsable de l’agence spatiale chinoise a ainsi expliqué à Reuters que le pays travaillait actuellement à la construction d’un système de défense contre des astéroïdes géocroiseurs. Une décision qui n’est finalement pas surprenante. Depuis quelques années déjà, la Chine a fait de l’exploration spatiale l’une de ses priorités absolues, en projetant d’envoyer plusieurs milliers de vols trans-orbitaux chaque année d’ici 2045, aussi bien dédiés au transport de marchandises qu’au tourisme spatial.

La Chine suit la NASA

Si l’idée d’un laser capable de détruire d’éventuels astéroïdes menaçant la Terre peut paraître futuriste, la Chine n’est pas la première à vouloir anticiper cette possibilité apocalyptique. L’année dernière, l’Agence spatiale européenne (ESA) et la NASA avaient déjà signé un accord de près de 130 millions d’euros visant à la construction d’un vaisseau spatial capable de dévier la trajectoire d’un corps céleste se dirigeant vers la Terre.

De son côté, la Chine entend bien ne pas s’arrêter là, et poursuivre son projet de conquête spatiale. En plus de son ambitieux dispositif anti-astéroïde, le pays veut déployer sa propre station internationale de recherche lunaire sur notre satellite, en collaboration avec la Russie. Le pays a également annoncé récemment avoir mis au point un dispositif capable de collecter des échantillons sur un astéroïde en orbite proche de notre planète. Autant d’avancées qui devraient permettre de faciliter l’exploration spatiale, à l’heure où Perseverance et Ingenuity explorent la planète Mars, et où la prochaine mission habitée à la surface de la Lune se profile.

Source: Reuters