L’AirTag était prêt depuis bien longtemps chez Apple

Apple

Par Remi Lou le

La firme a soumis son AirTag à la FCC pour des tests réglementaires avant une mise sur le marché… en 2019.

Crédits : Apple

La semaine passée, Apple a présenté un drôle de produit, l’AirTag. Cela faisait plusieurs années qu’on attendait la présentation de cette petite balise circulaire chez la Pomme. De nouveaux documents de la Federal Communications Commission (FCC) viennent justement d’être divulgués, et on y apprend qu’Apple avait fait une demande de certification en 2019, preuve que le produit était prêt depuis longtemps à Cupertino et que les rumeurs avaient visé juste.

Pourquoi l’AirTag est resté aussi longtemps dans les cartons ?

Apple aurait commencé à faire certifier l’AirTag à partir de juillet 2019, jusqu’en novembre de cette année-là. Il a néanmoins fallu attendre octobre 2020 pour que la firme obtienne la certification après des tests rigoureux menés par la FCC. Et c’est donc en avril 2021 que la firme daignera enfin lancer ce traqueur.

Le plus intéressant avec ces documents, c’est qu’ils précisent que l’AirTag était déjà prêt pour faire face aux tests de la FCC à la mi-2019. En théorie, le produit aurait donc pu être lancé avec l’iPhone 11, en septembre 2019, qui était justement le premier iPhone équipé de la puce U1, aussi présente dans l’AirTag. D’ailleurs, c’est pile à ce moment-là que les premières rumeurs ont commencé à affluer.

On ignore encore pourquoi ce lancement a tant tardé, mais cela a peut-être à voir avec le réseau « Find My » d’Apple sur lequel l’AirTag se repose, et qui s’est très récemment ouvert à des produits tiers. Une autre théorie suggère que le lancement a été largement retardé en raison de la pandémie de Covid-19 qui a gagné le globe début 2020. Dans un monde où une grande partie de la population s’est retrouvée confinée à domicile, le lancement d’une balise de localisation perdait en effet largement de son intérêt.