PlayStation : Sony poursuivi pour monopole sur la vente de jeux numériques

Business

Par Elisa Rahouadj le

L’entreprise devra affronter le recours collectif concernant la vente de jeux numériques via son PlayStation Store.

© Sony

Cette semaine, l’attention du monde vidéoludique se porte tout spécialement sur le procès qui oppose Epic Games à Apple. L’éditeur de Fortnite reproche notamment au géant à la pomme d’adopter comportement anti-concurrentiel avec son App Store. Pourtant, ce n’est pas la seule entreprise à faire face à des accusations du même style puisque Sony est actuellement engagé dans un recours collectif.

En effet, il est reproché à Sony de créer une situation de monopole en n’autorisant que les ventes de contenu numérique depuis son PlayStation Store. Il est vrai qu’à ce jour, les joueurs sur PlayStation n’ont pas la possibilité d’acheter des jeux physiques depuis le Store, ce qui signifie que Sony est le seul distributeur autorisé à vendre des jeux. De plus, cela fait plus de deux ans que Sony a interdit à d’autres revendeurs de vendre des codes de téléchargements pour des jeux numériques sur PlayStation.

Un recours collectif mené par des consommateurs agacés

C’est pourquoi des consommateurs ont lancé ce recours collectif contre Sony. Comme l’explique Bloomberg, ce recours fait mention au fait que les consommateurs peuvent dépenser jusqu’à 175 % de plus en achetant un jeu numérique via le PlayStation Store que ce qu’ils auraient dépensé en achetant une version physique du jeu chez un revendeur.

« Le monopole de Sony lui permet de charger les joueurs avec des prix ultra compétitifs pour les jeux PlayStation numériques, qui sont significativement plus chers que leurs homologues physiques vendus dans un commerce au détail compétitif, et significativement plus chers qu’ils ne le seraient dans un commerce au détail spécialisé dans les jeux numériques »

Reste à savoir si cette action collective mènera à un changement concret pour les utilisateurs et pour Sony.